Bons débuts de la gamme Solutions d’Elvia

Distribution

Soleis représente encore 30 % des ventes de l’assureur.
Les agences en ligne dopent le chiffre d’affaires d’Elvia.
Aider les agences à les accompagner dans les litiges.
Après deux ans passés en Australie pour le compte du groupe Mondial Assistance, Christophe Aniel a succédé voilà deux mois à Nicole Rodriguez-Besson (appelée à d’autres fonctions au sein de la maison mère) à la tête d’Elvia. L’occasion de faire un premier petit bilan avec ce dynamique patron qui connaît bien la maison pour avoir occupé le poste de directeur technique. Premier sujet de satisfaction : la gamme Solutions, lancée en mars 2003, prend peu à peu le pas sur la gamme Soleis. « Elle représente aujourd’hui 70 % de la production agences, la Soleis sera à terme supprimée mais il ne faut pas brusquer les choses. Il faut d’abord faire évoluer les Solutions en fonction de ventes contrôlées sur Soleis. » Autre point positif, les résultats. « Depuis le début d’année, notre chiffre d’affaires tourisme a augmenté de 6 % par rapport à la même période de l’année dernière. » Pas de quoi être euphorique toutefois. « Il faut se rappeler que l’année dernière n’a pas été bonne. Le taux de pénétration de l’assurance a augmenté et nous avons de très bons taux de progression de nos clients agences en ligne. » Rappelons qu’Elvia a développé cette année des Web Sevices qui permettent aux agences en ligne de proposer leurs prestations et les assurances à des prix packagés. De plus, les souscriptions agences via le site professionnel d’Elvia « ont augmenté de 100 % depuis le début de l’année ». Quant aux ventes directes sur Internet, « elles restent marginales ». Comme projet, l’assureur réfléchit à trouver des solutions pour « accompagner les agences dans le règlement des litiges ». Il ne s’agit toutefois pas de sortir des frontières de son propre niveau d’expertise. « Nous allons sous-traiter les réponses aux réclamations écrites. » Enfin, pour préparer l’été, Elvia a réactivé sa « cellule billetterie aérienne » afin d’optimiser la gestion de la partie transport lors de l’organisation des rapatriements. Il s’agit de favoriser les recherches et demandes de vols disponibles auprès de toutes les compagnies aériennes.

Publié par La Rédaction
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *