« Cellule de crise du Cediv » : le groupe WhatsApp a fait ses preuves

Distribution
Adriana Minchella, présidente du Cediv

Face aux séismes du «septembre noir» que la profession vient de traverser, le Cediv a anticipé les situations d’urgence en favorisant « la circulation rapide de l’information et son partage entre tous les membres du réseau » grâce au dispositif WhatsApp.

 

 

La cellule de crise dirigée et animée par Adriana Minchella, sa présidente, entourée des avocats du groupement, des administrateurs siégeant dans différentes instances professionnelles, des conseillers et d’une équipe mobilisée, joue parfaitement son rôle de tour de contrôle et de PC de commandement, indique le Cediv dans un communiqué. Un seul mot d’ordre est invoqué : « calme et discipline ». Il est vrai que le dispositif WhatsApp a déjà été expérimenté lors des précédentes conventions du réseau.

 

Le groupe WhatsApp permet à chaque adhérent d’être connecté en temps réel au « PC Crise » de transmettre son actualité, d’exposer son cas, de suivre les informations, les conseils et poser ses questions en continu sur l’appli de messagerie instantanée. Les commentaires et directives sont en général signés par Adriana Minchella qui apporte ainsi « soutien et réconfort » aux adhérents.

 

Les informations qui émanent de WhatsApp sont également relayées au travers des outils de communication du Cediv Travel que sont les newsletters « Flash Info » et « Cediv Alerte ». « Cette dynamique, affirme le Cediv, est très appréciée des adhérents qui ne manquent pas de souligner la grande réactivité, l’implication, la solidarité et l’efficacité du dispositif ».

 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *