Création d’un groupe « Agences de voyages : état de catastrophes naturelles » sur Facebook

Distribution

Laurent Charron, responsable d'une agence de voyages à Langon, a interpellé début avril Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat au Tourisme, pour qu'il agisse "afin de sauver des milliers d'emplois". Il continue son combat sur Facebook. Début avril, Laurent Charron écrivait à Frédéric Lefebvre pour faire part de ses inquiétudes dans une tribune intitulée "agences de voyages, Etat de catastrophes naturelles". Les auteurs, Laurent Charron et Gaëlle Chansard, poussaient un cri d'alarme : "Si des agences ou des TO ferment ou sont en diffculté c'est peut être bien parce qu'ils sont plus exposés aux intempéries que d'autres … Alors pour notre profession aussi, par trop de crises souvent répétes, n'est-il pas temps de déclarer l'état de catastrophe naturelle". Après une réponse polie des services du mininistère, "Frédéric Lefebvre a bien reçu votre lettre et en a pris connaissance avec attention", le combat continue sur Facebook via la création d'un groupe.
http://www.facebook.com/groupeagence

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (5)

  1. Comment peut-on comparer l’état de catastrophe naturelle tel volcan, tsunami, sècheresse, gelées tardives, centrale nucléaire… vécu par des populations qui n’ont absolument pas le choix et subissent les conséquences désastreuses de ces phénomènes avec notre activité alors que nous sommes tranquillement installés bien au chaud à notre bureau et avons le choix…

    1. Parce qu’il y en a au moins un agent de voyage qui est bien installé dans son bureau bien au chaud en ce moment ?

      C’est OU ??? que j’y file tout de suite !

      Il vend des plans sur la Comète ?
      Et il se fait payé en rayon de miel ?

    2. Mr Schtroumph, comment pouvez-vous être aussi à coté de la plaque ? Nous sommes dans des pays de privilégiés, un travail reste du travail et effectivement, un volcan ne nous crache pas directement dessus, pas plus qu’un tsunami n’a ravagé nos maisons, et une centrale nucléaire ne nous menace pas (enfin pour l’instant) d’exploser ou de répandre du poison dans les heures qui viennent, juste un peu de décence et de respect pour les personnes réellement confrontées à ces vraies catastrophes naturelles. Cessez de croire ou nous faire croire en permanence que notre activité est menacé de mort imminente, voilà bientôt 20 ans que je suis dans ce secteur d’activité, et j’entends cela chaque année et après chaque « crise » rencontrée, et pourtant le secteur existe toujours, les gens voyagent de plus en plus et si vous suivez les courbes elles sont en croissance plutôt qu’en décroissance. Donc arrêtons de gémir, la morosité permanente de notre pays et de notre activité ne nous aidera pas à rebondir et à trouver de nouveau marchés, moyens, outils… pour aller de l’avant plutôt que de pleurer sur notre passé. Si vous êtes aussi mal dans votre job, changez en, et vous pourrez peut-être être un peu plus optimiste… C’est un conseil amical la vie est courte et il vaut mieux la prendre avec le sourire. Mais surtout cessez de nous plomber le moral et de faire des parallèles choquants et ridicules

    3. Bonjour,
      Par le biais d’une métaphore, nous voulions dénnoncer que notre métier souffre également de difficultés bien indépendantes de sa volonté. En AUCUN CAS et dans le fond, il n’est évidement pas question de comparer notre situation avec les malheurs qui touchent des populations touchées par des tsunamis, innondations … !
      Maintenant si vous avez des courbes de vente en augmentation, alors tant mieux… soyez sympa de nous faire partager vos secrets. Nous sommes certainement plusieurs que cela interesse.
      Et si nous essayons de nous battre c’est que nous pensons que cela en vaut la peine et ce n’est pas par pessimisme, au contraire, que nous le faisons.
      NB : nous avons,en partie, également plus de 20 ans dans le secteur des agences de voyages …
      Bonne journée, Cordialement. G

    4. Pouvez-vous Mme A, nous fournir vos sources sur lesquelles vous lisez une augmentation des CA d’agences de voyages « traditionnelles » depuis 20 ans ? svp , merci.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *