Croatie et Thaïlande en forte progression chez Bdv.fr

Distribution

Tunisie, Turquie, Maroc figurent en tête du classement.
Les plus grosses baisses enregistrées en Crète et en Grèce.
Panier moyen par dossier en hausse de 7,6%, à 1 231, 5 E.
On l’attendait. Il est arrivé. Le dernier baromètre Bourse des Voyages pour la période mai-juin 2006 enregistre la très forte progression de la Croatie (+ 153,2%) et de la Thaïlande (+ 100,3%) qui se hissent respectivement à la 6e et à la 8e place parmi les 10 destinations les plus vendues par l’agence en ligne. Les pays les plus demandés en mai-juin 2005 (dans l’ordre : Tunisie, Turquie, Maroc et République dominicaine) retrouvent leurs positions en mai-juin 2006. A noter que la Crète (- 37,6%) et la Grèce (- 31,2%) enregistrent les baisses les plus fortes du classement mais se maintiennent dans le Top Ten en occupant la 9e et 10e place, ce qui n’est plus le cas de l’Espagne (- 23,8%) et du Mexique (- 31,2%) qui en sortent. Les formules séjours et clubs restent les plus prisées par les vacanciers (80,5%) mais enregistrent néanmoins une régression sensible (- 10%) au profit des circuits (13,9%) qui doublent presque leur part de marché (+ 81,1%) et des week-ends et escapades (5,5%) également en très forte progression (+ 93,1%) par rapport à mai-juin 2005. Concernant les vols secs, Paris (6,6%) garde la première place du classement devant Montréal (4,2%) et Marrakech (3,5%). Les destinations marocaines se sont d’ailleurs à nouveau distinguées, avec notamment Casablanca qui enregistre la plus forte hausse du classement (+ 72,3%), ce qui lui permet de passer de la 18e à la 8e place. En mai-juin 2006, les voyageurs ont consacré un budget moyen de 1.231,5 euros à l’achat de leur
séjour, soit une progression du panier moyen par dossier de 7,6% pour une durée de séjour moyenne quasiment égale à celle de 2005 (+ 0,1 jour). Une tendance exactement contraire à celle observée pour les vols secs dont le panier moyen par dossier (389,2 euros) est en baisse de 7,6%. Enfin, ce baromètre montre que l’écart entre la date de réservation et la date de départ (27,5 jours) est en hausse de 0,5 jour pour les séjours, alors que pour les vols secs, le délai de réservation est de 43,3 jours, ce qui représente une hausse de 7,4 jours par rapport à mai-juin 2005.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *