Croissance externe : Selectour se dit prêt à racheter un réseau

Distribution

Premier congrès de François-Xavier de Boüard en tant que président, dernier congrès de Martine Granier en tant que directrice générale de Selectour qui quitte le réseau pour retrouver une entreprise qui lui est chère : Accor.Cette 33e édition qui s’est tenue ce week-end à Agadir au Maroc marque donc la fin d’une époque. Celle d’une période de restructuration qui ne s’est pas faite sans heurts. Depuis le départ mouvementé de Philippe Demonchy, le charismatique et visionnaire fondateur, jusqu’à l’arrivée de François-Xavier de Boüard, l’entrepreneur lucide et pragmatique, en passant par les deux années de présidence de "transition" assurée par Gérard Letailleur. Martine Granier peut quitter le réseau, sa "mission est remplie". C’est en tout cas ce qu’elle affirme. Aujourd’hui, elle laisse à Selectour un "projet clair et cohérent". Il suffira à son successeur, qui doit arriver au début de l’année 2008, d’appliquer la "feuille de route" que lui laisse Martine Granier, et "tout ira bien". Déjà, les indicateurs sont au vert. "Tout porte à croire que les résultats 2007 seront dans la même lignée que ceux de 2006" poursuit-elle. Du 1er janvier au 31 octobre 2007 le volume d’affaires "tourisme" (354 millions d’euros sur toute l’année 2006) est en progression de 4% (de +7,74% à périmètre constant), mais en baisse de 2% pour la "billetterie" (1,15 milliard d’euros en 2006). Martine Granier précise que ce dernier chiffre "ne reflète pas la réalité" car il y a eu un transfert de "l’aérien sur le train", et un "développement des low cost qui ne sont pas comptabilisés, parce que pas en GDS".

Le réseau recrute

D’autres résultats : "la distribution traditionnelle est stable (+0,67%), le business travel est en hausse de +3%, tout comme l’hôtellerie (+46%) et le train (+8,1%), mais la location de voitures est en baisse (-6%)". Par ailleurs, Martine Granier observe la "poursuite de la baisse des clients de passage", mais affirme que cette baisse est "aujourd’hui stoppée". Quant à 2008, "les perspectives sont très bonnes", mais il faudra être "vigilant sur l’été". Côté TO, Selectour a référencé quatre nouveaux fournisseurs (44 au total) : Vacances Heliades, Austral Lagons, Hurtigruten et Nouvelles Destinations. François-Xavier de Boüard a aussi annoncé le recrutement d’un directeur du voyage d’affaires, celui d’un nouveau directeur du tourisme en remplacement de Bernard Saur qui part à la retraite, et de deux nouveaux animateurs de réseau. Autre volonté pour l’avenir : "nous voulons étoffer notre maillage", en particulier sur l’Est, Paris et le Languedoc-Roussillon. Plus ambitieux encore, "nous allons faire évaluer "capitalistiquement" le réseau Selectour (qui compte 538 agences) pour lever des fonds et éventuellement racheter un réseau". François-Xavier de Boüard n’en dira pas plus sauf que "rien n’est exclu". Et Martine Granier d’enfoncer le clou : "le rôle de la distribution n’est pas d’aller faire le métier des TO, mais de se développer dans la distribution".

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *