Croissance plus importante que prévu pour le voyage d’affaires en 2015

Distribution

Selon le dernier baromètre EVP, les budgets de déplacements professionnels ont augmenté de 1,42 % en 2015, soit le double des prévisions du baromètre 2014 (0,7 %). Précisons toutefois que l'enquête a été réalisée à 90% avant les attentats du 13 novembre à Paris.La sécurité s’impose en première place, reléguant le contrôle des coûts en deuxième position. La satisfaction des voyageurs s’impose à la troisième place. Concernant le contrôle des coûts et leur optimisation, les efforts doivent être plus focalisés sur l’amélioration des processus que sur les coûts directs. Cette amélioration regroupe les outils onlines et de gestion des dépenses, et l’évaluation en amont de la pertinence et du coût d’un déplacement.
Nous sommes fiers de fêter cette année les 25 ans du Baromètre annuel d’American Express Voyages d’Affaires. Si le Baromètre révèle que les répondants restent optimistes concernant les dépenses voyages d’affaires, ils continuent de percevoir le voyage d’affaires comme un coût plutôt qu’un investissement. Ceci démontre que calculer le retour sur investissement d’un voyage reste un défi pour les entreprises" souligne Guillaume Col, PDG d’American Express Voyages d’Affaires France, Belgique et Pays-Bas, qui précise que "les entreprises doivent travailler étroitement avec les TMC (Travel Management Companies) pour répondre à leurs nouvelles priorités – sécurité, coût, satisfaction du voyageur – tout en introduisant innovation et technologie afin d’améliorer l’efficacité globale de leurs programmes".
Selon le Baromètre 2015, l’embellie qui s’est manifestée au cours de l’exercice devrait perdurer en 2016. Les dépenses totales de déplacement devraient progresser de 1 à 3% en 2016, selon les marchés. Par ailleurs, les quatre enjeux dont l’importance va croître au cours de l’année à venir selon les participants sont : l’optimisation des prix (50%), les solutions de sécurité (41%), et la qualité de la gestion du programme de voyage (40%).
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *