CWT : Les syndicats maintiennent la pression

Distribution

Convoqué par la direction mardi 26 mars, les organisations syndicales représentatives expliquent n’avoir essuyé que des refus à leur revendication.

Un mépris total « des salariés et des élus » alors que le Kurt Ekert, président et chef de la direction de CWT s’est félicité, lundi, dans un communiqué « de la bonne année de l’entreprise ».

CFTC, CGT, SNEPAT-FO appellent donc l’ensemble des salariés de l’UES à maintenir la pression et pour une durée illimitée …

Les revendications :
– Baisse des redevances via le GIE pour dégager 1 million à destination des collaborateurs.
– Augmentation générale des salaires de 4 %
– Prime dite « Macron » mais fiscalisée puisque la direction n’a pas su répondre à temps
à la demande des salariés (31 mars 2019) « contrairement à la majorité des entreprises ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *