CWT va s’efforcer de changer le comportement de ses voyageurs

Une étude récente de Solutions Group, la société de conseils de Carlson Wagonlit Travel (CWT), révèle que les entreprises peuvent réduire de 15 % les économies manquées simplement en faisant appliquer leur politique.

 

 

« Les services de gestion du voyage consacrent beaucoup de temps et de ressources à obtenir les meilleures offres pour maîtriser les coûts. Mais les voyageurs pensent souvent que la politique ne les concerne pas nécessairement ou, tout simplement, ils ne la connaissent pas. L’application effective de cette politique, c’est l’un des aspects les plus difficiles de la gestion du voyage, mais c’est aussi l’une des sources majeures d’économies non réalisées » explique Christophe Renard, vice-président Solutions Group.

 

Solutions Group a développé Traveler 360 (T360), « un système efficace d’engagement des voyageurs qui analyse l’ensemble du spectre opérationnel ». Il repère ainsi tous les moyens possibles pour atteindre et convaincre le voyageur en vue d’accroître le respect de la politique et de récupérer une partie des économies non réalisées. Grâce à cette approche ciblée, même les non professionnels du voyage disposent des outils nécessaires pour gérer activement le comportement des voyageurs. T360 agit en quatre phases :

 

  1. Analyser – Une analyse initiale des économies potentielles et des différents segments de voyageurs révèle les problèmes de non-conformité.
  2. Eduquer – Des fiches d’évaluation des voyageurs sont créées pour informer les différents interlocuteurs en utilisant un langage qui leur est familier dans un format immédiatement applicable.
  3. Engager- Les fiches d’évaluation, qui contiennent des rapports individualisés, sont envoyées directement aux voyageurs concernés. Grâce aux données claires figurant dans les rapports, les managers peuvent mieux discuter avec les collaborateurs de leur comportement de réservation.
  4. Gamifier – La création d’un programme de gamification destiné aux voyageurs met en avant les comportements positifs. Il utilise des éléments motivants et ludiques pour inciter les voyageurs à respecter la politique.

 

« De toutes parts, nous subissons des pressions pour réduire les coûts. S’assurer que les voyageurs appliquent bien les règles, c’est un moyen facile de baisser les dépenses » poursuit Christophe Renard. « Nous voulons faire en sorte que la conformité soit à son maximum. Quand c’est le cas, le pourcentage d’économies non réalisées chute presque immédiatement » analyse Christophe Renard.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *