Drones de livraison : Amazon annonce un programme de tests au Royaume-Uni

Distribution

Le géant américain du commerce en ligne Amazon a annoncé un partenariat avec le gouvernement britannique en vue de faire avancer son projet de livraison de petits paquets par des drones.
 Concrètement, Amazon a obtenu du Royaume-Uni l'autorisation de faire trois nouveaux types d'essai : faire voler des drones qui ne sont plus à portée de vue de leur opérateur dans des zones rurales et suburbaines, faire opérer par une seule personne plusieurs drones hautement automatisés, et tester les performances de capteurs censés permettre aux appareils d'identifier et d'éviter des obstacles. Cette série de tests "amène Amazon un peu plus près de notre objectif d'utiliser des drones pour livrer des paquets en 30 minutes en toute sécurité aux consommateurs au Royaume-Uni et partout ailleurs dans le monde", s'est félicité Paul Misener, un vice-président du groupe américain cité dans le communiqué. Comme Amazon, le groupe de distribution américain Wal-Mart a dit étudier de possibles livraisons à domicile par drones mais il envisage aussi de les utiliser pour transporter des achats du magasin jusqu'à la voiture du client sur le parking ou surveiller l'extérieur de ses centres de distribution. Le groupe internet américain Alphabet (ex-Google) ou le géant chinois du commerce en ligne Alibaba ont également manifesté leur intérêt pour ces engins.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *