eDreams Odigeo va supprimer un tiers de ses effectifs en France

Distribution

Le numéro un européen du voyage en ligne eDreams Odigeo, entré à la Bourse de Madrid en avril, a annoncé vendredi son intention de supprimer 112 postes en France, soit environ un tiers de ses effectifs dans l'Hexagone. Soucieux d'"optimiser ses performances", il va regrouper "certains services en Espagne", au sein du site de Barcelone, indique-t-il dans un communiqué. Un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) doit être clôturé fin mars. Le groupe emploie près de 300 personnes en France, sur un total de 1.650. Il évoque "un contexte économique et industriel en constante évolution" et la nécessité de "réorganiser les équipes" en France, en regroupant "une partie des activités" au siège situé à Barcelone pour "améliorer la qualité du service et préserver sa compétitivité".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *