Eductour MBH/ Air Mauritius : une dernière journée de privilégiés au Tamarina

Distribution

Houlala, le récit du dernier jour des agents de voyages invités à l’île Maurice par MBH et Air Mauritus était resté coincé dans les tuyaux. Voici donc ce qui leur est arrivé avec en prime un petit diaporama !

 La matinée fut consacrée au golf. Non pas que les agents de voyages de cet éductour fussent des joueurs chevronnés mais l’hôtel Tamarina est celui-là même du parcours de golf 18 trous (par 72) du même nom.
Un véritable atout quand on sait le nombre de voyageurs amateurs de la petite balle blanche.C’est parti donc pour une visite guidée du club-house et de quelques-uns des trous de cet extraordinaire parcours à la fois redouté de certains joueurs pour sa difficulté et apprécié pour la même raison.
Installé dans trois voiturettes, le groupe profite de la vue et découvre une poignée de villas du Tamarina Golf Estate. Attention, rien à voir avec l’hôtel. Ici il s’agit de produits d’investissement permettant d’obtenir le statut de résident de l’île Maurice avec un prix de vente moyen autour de 1,4 million de dollars. Au volant de l’un des engins, Apolline conduit ses cinq amies avec dextérité d’un point à l’autre. Dans les deux autres voiturettes, on s’imagine s’inviter pour le thé à la villa ou l’hiver prochain à Gstaadt.  L’illusion est presque parfaite et la bonne humeur toujours présente.
 
Découverte du spa
De retour à l’hôtel en quelques minutes dans nos petits véhicules, nous avons droit à un autre traitement de faveur : un soin au spa. L’endroit est chaleureux à l’image d’Ingrid, sa responsable, et de toute son équipe. Suédois, aromathérapique, aux huiles chaudes… chacun choisit le soin qui lui convient. En deux sessions, nos agents de voyages seront tous sortis de ce lieu magique détendus et relaxés.
Presque comme un fait exprès, c’est à ce moment-là qu’on leur apprend que le vol retour du soir ne pourra pas avoir lieu "à cause d’un problème technique". Il faudra attendre l’arrivée de l’avion demain matin pour pouvoir partir. Chacun fait contre mauvaise fortune bon cœur : prévenir son chef, poser un jour de congé supplémentaire, décaler son vol en connexion, etc. La chance c’est que le Tamarina peut nous garder une nuit de plus. Seule Isabelle reste inquiète : arrivera-t-elle à temps pour voir son petit garçon souffler ses bougies ? Très unis désormais, tous tentent de la rassurer et y parviennent. Un sourire revient enfin timidement sur son visage.
 
Destination plage
Face à cette grande après-midi, deux tendances se dessinent : plage et… plage. Jérôme propose une balade à Flic-en-Flac, tout proche.  Ce sera l’occasion pour Alberto, Isabelle, Valérie, Lorie et Maxime de parcourir quelques rues, croiser des passants et de profiter un moment de la plage publique parmi les Mauriciens. Pendant ce temps-là, la deuxième équipe a pris position sur les transats de la plage du Tamarina. Le ciel est un peu couvert mais une dernière couche de bronzage ça ne se refuse pas. Surtout lorsqu’elle est entrecoupée d’une séance dans les rouleaux de l’océan Indien, n’est-ce pas Caroline ? Après un dernier dîner en compagnie de Dominique Autrey, le charmant directeur du Tamarina, et de Marie-Angèle Armand, la gentille directrice du réceptif Concorde Travel & Tours, venue les bras chargés de fleurs, nous passons notre dernière nuit dans cette île enjôleuse.
 
Dernier luxe, le salon Air Mauritius
Gâtés jusqu’au bout ! Afin qu’ils maîtrisent bien leur sujet, Muriel avait organisé le lendemain matin l’accès de nos agents de voyages au salon d’Air Mauritius à l’aéroport de Plaisance. Spacieux, connecté, confortable et avec un très beau mur végétalisé, l’endroit a de quoi séduire la clientèle voyageant en business de ces vendeurs.

L’occasion d’une dernière répétition de la leçon :
"Air Mauritius c’est 17 vols hebdos en code-share avec AF,
MK accepte le programme de fidélité Flying Blue,
Et offre en classe éco couverture polaire et une trousse de toilette"

Sûr qu’ils auront tous maintenant des arguments pour parler des prestations de MK et du confort des hôtels MBH !
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *