En 2006, les ventes de forfaits en ligne pourraient atteindre 1 milliard d’euros

Ce n’est plus un secret, les forfaits se vendent bien sur Internet. Très bien même. C’est en tout cas le constat dressé par Jean-Pierre Nadir, le bouillonnant patron d’easyvoyages.com.En effet, selon lui le volume d’affaires global de la vente de packages en France se situe autour de 4 milliards d’euros. Et la part des forfaits vendus à des Internautes devrait atteindre à la fin de l’année 1 milliard d’euros contre 750 millions d’euros en 2005. Un record. Pour en arriver à ce montant, Jean-Pierre Nadir a sorti sa calculette. Il a additionné le volume d’affaires réalisé en ligne par les différents acteurs du tourisme. Tout d’abord, les poids lourds de l’e-tourisme qui auront réalisé à eux trois pas moins de 570 millions d’euros de VA (Promovacances, 300 millions, Lastminute, 150 millions, et Partirpascher, 120 millions). Arrivent ensuite, SNCF/Expedia (45 M d’euros), le Club Med, Marmara et Voyageurs du Monde qui réalisent autour de 40 millions d’euros chacun. Nouvelles Frontières vendrait pour 35 millions d’euros de forfaits. Directours et Unmondeadeux (voyages de noces), 20 millions chacun. Boursedesvoyages, Ecotour et Voyagesprivé, 15 millions d’euros chacun. Budget réaliserait à son tour 10 millions d’euros, et Look, 7 millions. "Nous en sommes déjà à 872 millions" explique Jean-Pierre Nadir. Et indique qu’il faut encore "rajouter 20 millions d’euros réalisés par le locatif (Pierre & Vacances, Lagrange,…), 10 millions faits par les croisiéristes (ABCroisieres réalise 6 millions à lui seul)". Sans oublier les voyages de luxe (Voyagechic ferait à lui seul 5 à 6 millions d’euros), ou les voyages actifs (Club Aventures ferait aussi 5 à 6 millions d’euros). Les 90 millions restants se répartissant entre tous les autres acteurs. Bref, si l’analyse de Jean-Pierre Nadir est avérée, les ventes de forfaits en ligne ne se sont jamais aussi bien portées. Dans la foulée il annonce que dans 5 ans, 70% des vols secs seront vendus sur Internet et 50% de forfaits.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *