En 2016, la croissance de Salaün Holidays a été tirée par ses nouveaux référencements

Distribution

En marge d’un voyage au Vietnam, Michel Salaün, PDG du groupe Salaün et Stéphane Le Pennec, directeur général, ont présenté les résultats et les perspectives du tour-opérateur maison.
 
 Année dense et riche pour le groupe Salaün. En 2016, le groupe aura commencé une collaboration avec Ouibus, repris deux agences de voyages (L’Oiseau d’Armorique / Havas à Hennebont et Nouvelles Frontières à Carhaix) et obtenu de nouveaux référencements. A cela, il faut ajouter de nouvelles opérations de communication comme celles avec les Vieilles Charrues et Brest 2016 (fêtes maritimes internationales). Le tout devrait permettre à Salaün Holidays de se maintenir à la 6e place du classement des tour-opérateurs réalisé par notre confrère Tour Hebdo. En 2016, en effet, au 31 août, les ventes du TO Salaün Holidays étaient en progression de 12,48% en volume d’affaires et 11,03% en passagers, soit 117,35 millions d’euros pour 66 966 passagers. Les ventes des agences tierces tirent la croissance – 2500 points de ventes revendent aujourd’hui le TO qui cherche ainsi à sortir de zone naturelle, l’Ouest de la France. "Nous avons besoin des réseaux de distribution" insiste Stéphane Le Pennec qui met en avant les collaborations avec Havas Voyages, Thomas Cook et Leclerc. Côté destinations, en nombre de passagers, Russie, Portugal, USA, Espagne et France sont dans le Top 5. En volume d’affaires, les USA prennent la tête suivis par la Russie, la Norvège, l’Italie et le Portugal. A la 8e place, le Vietnam est la première destination asiatique.
Pour la saison 2016 / 2017, Salaün Holidays travaille à "sécuriser et conforter les valeurs ajoutées" avec un nouvelle gestion des transferts, la garantie du cours des devises et un solide partenariat avec Air France. Les productions des spécialistes – Nordiska, Pouchkine Tours et Entre Nous – vont être renforcées et les savoir-faire de la marque sera incarnée par de nouvelles croisières routières entre Brest et Vladivostok. Une campagne télévisée est aussi sur les rails tout comme un grand plan de formation pour tous les collaborateurs du groupe.
Enfin, en 2016, Salaün Holidays est devenu adhérent d’Agir pour un tourisme responsable (ATR) qui le contraint à respecter 17 règles concernant le respect des clients, des collaborateurs et des hôtels visités. Le TO a mis par ailleurs en place des opérations de tourisme durable et solidaire en Ouzbékistan, au Vietnam et en Inde.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *