Etude Travelzoo : Les voyageurs français de plus en plus concernés par la protection de l’environnement

Distribution

Selon une étude de Travelzoo, 84% des Français envisageraient de sélectionner leur prochaine destination en fonction du nombre de touristes sur place.

Selon une étude Travelzoo*, 83% des voyageurs français consentiraient à dépenser 100 à 500 euros supplémentaires pour s’assurer qu’ils ne seront pas “envahis” par les touristes. Mais, qu’est ce que le tourisme de masse ? Mot-tiroir, il fait écho à une abondance de touristes pour 56% des interrogés, des plages surpeuplées (49 %) et des temps d’attente
interminables sur les points d’intérêt que réservent la destination (27 %). Le corollaire tourisme de masse / désastre écologique n’échappe pas aux croyances collectives, pour qui ce phénomène induit une mise en péril des ressources naturelles (51%) et des populations.

L’étude révèle que près de 7 voyageurs français sur 10 se sentent fortement concernés par la préservation de la planète. Parmi eux, 36% considèrent même la protection de l’environnement comme la préoccupation majeure de ces prochaines années.

Pour 78% des Français, l’environnement est l’affaire de tous. En réponse, près d’un quart des Français a profondément changé son mode de vie pour l’adapter aux enjeux environnementaux tandis que 38% des sondés mettent en place de nouvelles routines “conscientes” pour limiter leur impact sur la nature. Cet élan se propage tout naturellement
aux façons de consommer le voyage, à tout moment de l’expérience.

Un éco-tourisme se dessine, bien que les efforts des Français restent timides. En matière d’environnement, la candeur d’antan a laissé place à une réelle prise de conscience chez les Français ; 81% d’entre eux sont très éclairés sur l’impact négatif de leurs voyages sur la nature.

Pour compenser leur bilan carbone, 9 Français sur 10 sont prêts à choisir un mode de transport plus respectueux de l’environnement, et 78% entreprennent déjà des actions en ce sens. En revanche, si cet engagement doit se traduire par une taxe supplémentaire, seuls 28% s’en acquitteraient.

Arrivés à destination, 49% des voyageurs français favorisent les circuits courts en achetant ou se restaurant auprès de commerçants locaux sur leur lieu de vacances. En matière de transport, 38% d’entre eux privilégient surtout le “voyager-local” et évitent les trajets longue distance. Sur place, près d’un tiers réalisent leurs trajets le vélo ou les transports en commun.

 

*Etude réalisée auprès d’un panel de 1 001 membres utilisateurs de Travelzoo.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *