Europ Assistance veut s’imposer en agences

Distribution

Une enquête a été réalisée auprès des agents de voyages.
La marque est mise en avant au détriment de Generali.
Pierre & Vacances nouveau client d’Europ Assistance.Europ Assistance, filiale à 100% du groupe Generali, veut mieux se faire connaître des professionnels du tourisme. Déjà, pour mieux se vendre, la marque Europ Assistance sera mise en avant au détriment de Generali. En effet, la notoriété d’Europ Assistance auprès des Français est largement supérieure à celle de Generali. Ensuite, le résultat d’une enquête Ipsos(*) démontre que 93% des agences de voyages ont une bonne image d’Europ Assistance. Néanmoins, cette même étude prouve qu’au moins trois concurrents assureurs-assisteurs ont une notoriété supérieure à celle d’Europ Assistance. C’est pour cela que l’entreprise décline son nouveau slogan, "Europ Assistance, n°1 dans le cœur des Français", avec une petite variante dans la presse spécialisée : "Europ Assistance avec vous, n°1 dans le cœur des Français". De plus, à l’occasion de cette enquête réalisée auprès des agents de voyages, le groupe travaille à faire évoluer ses garanties. Pour les distributeurs, les risques d’attentats, le budget alloué, la qualité des infrastructures touristiques sur place, le climat, les risques sanitaires et de catastrophe naturelles sont les cinq premiers facteurs qui conditionnent le choix d’une destination. L’assisteur a choisi de faire évoluer sa gamme vers le "tout compris" : annulation toutes causes, retour anticipé en cas d’attentat ou de catastrophe naturelle, retour anticipé en cas de défaillance du remplaçant sur le lieu de travail, transfert de la garde des enfants en cas d’incapacité de la personne chargée de les garder… Pour les agences, d’ailleurs, "les craintes des clients en matière de risques et les attentes en termes de produit ont plutôt augmenté". Par ailleurs, Europ Assistance  va signer à l’occasion de Top Résa un accord avec le groupe Pierre & Vacances.

(*) Cette enquête a été réalisée du 27 au 30 juin 2006 auprès de 401 directeurs ou chefs de comptoir.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *