Forces de vente loisirs Selectour Afat : 4 jours à Bangkok

Distribution

Placées sur le thème ‘Faire rêver, c’est déjà faire voyager’, la 12e édition des Forces de vente loisirs de Selectour Afat emmène quelque 120 adhérents à Bangkok, plus une soixantaine de fournisseurs. Une première pour le nouveau président et le nouveau DG du réseau. Qatar Airways et Visiteurs sont partenaires de l'opération.  
 

Plus de 200 agents de voyages, fournisseurs, administrateurs et membres de l'équipe du siège de Selectour Afat sont partis vendredi matin 30 septembre. Sur un vol Qatar Airways en correspondance à Doha, ils ont pu découvrir sur le premier tronçon l’Airbus A380.

Le rêve de l'A380
Une belle et confortable surprise qu’avait préparée Eric Didier, DG France de la compagnie qatarie, à la place du B777 programmé habituellement sur ce vol. ‘Effet waouh’ réussi ! Les participants sont enchantés. Certains ont même pu découvrir la business cosy et la première classe en toute discrétion.

 Après un transit par l’aéroport flambant neuf de la capitale du Qatar, c’est l’arrivée sur Bangkok. Sortis de l’avion, la chaleur moite entoure des Français un peu fatigués. Il est  plus de 8h (locales, soit 3h du matin en France), la file d’attente des passeports a été longue, les paupières sont lourdes.

Premières heures à Bangkok
Au Plaza Ramada, Philippe Marquenet et Didier Rabaux de  Visiteurs accueillent les agents de voyages déjà décorés de colliers de fleurs. Premières instrucions, rappel des rendez-vous de la journée, le TO, spécialiste des groupes, est partenaire de ces 12e Forces de vente loisirs du réseau. Certains vont directement se coucher.

Les plus courageux (ou ceux qui ont le plus dormi dans l’avion) partent pour une balade jusqu’au marché le plus proche, près de la grande roue. D’autres iront après la balade en bateau sur les klongs (canaux), en fin d’après-midi en empruntant un tuk-tuk, voire le soir après diner jusqu’à d’autres quartiers.
 
Le choc des mots
Si le déjeuner fut une introduction à la cuisine thaïe, la séance d’ouverture, à 14h, s’est déroulée dans un silence recueilli. C’est peut-être pour lutter contre le double assaut du décalage horaire et de la digestion que ‘les deux Laurent’ -ainsi que sont désormais désignés le président, Abitbol, et le DG, Maucort-, ont eu des expressions un peu choc. En expliquant qu’il fallait ranger sa chambre, euh son bureau et se préparer à refaire bientôt les boutiques, les deux hommes ont marqué les esprits.
 
Plusieurs participants nous ont dit leur étonnement. ’Quand on travaille sur plusieurs dossiers à la fois au téléphone, par mail et en face à face, on peut accumuler de la doc sur le bureau, pas le choix.’ ‘On vient à peine de finir les travaux aux couleurs et à l’enseigne mango  Selectour Afat. Cela a  déjà coûté beaucoup d’argent.’  Un peu de désarroi qu’il faudra peut-être dissiper avec de "l’écoute’ et de ‘la rassurance’, deux qualités qu’il est demandé à ces agents-conseillers-experts de faire preuve avec le client.
 
Rester les meilleurs
Venus chercher de la motivation, des outils pour mieux vendre, les agents de voyages attendent beaucoup des ateliers prévus demain. Fournisseurs, dirigeants, agents sont unanimes : la formation est essentielle. ‘Se former pour continuer à être les meilleurs !’ a d’ailleurs clamé le président en lancement de ces Forces de vente.

Pour ce qui est des projets concernant le réseau, ‘ils seront annoncés à vos patrons à Québec lors des Forces de vente affaires’. Mais peut-être que, pour faire sens, quelques indications pourraient être données lors de la séance de clôture. Certains le souhaitent pour continuer à (faire) rêver dans le réseau.
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *