Frais de services : Go Voyages contraint de s’aligner sur ses concurrents

Distribution

Spécialiste de la réservation de billets d’avion en ligne, Go Voyages fête cette année ses 10 ans. Si l’agence en ligne ambitionne d’atteindre 1 milliard d’euros de chiffres d’affaires à l’horizon 2010 – 2011 (500 millions d’euros aujourd’hui), l’agence en ligne est toutefois consciente qu’elle doit lutter avec des concurrents "féroces" sur Internet.Carlos da Silva, PDG de Go Voyages (voir l’entretien vidéo), le sait : "aujourd’hui, beaucoup de concurrents disposent de gros moyens. Et certains acteurs ne se privent pas de prendre des parts de marché à la faveur de campagnes de communication coûteuses. Mais aussi de vendre du vol sec sans prendre de frais de dossiers. Ce qui nous oblige à nous aligner". Le dirigeant de Go pense d’ailleurs qu’Air France "ne restera pas les bras croisés et sera amené à revoir sa politique de prise de frais sur le Net". Car, ne l’oublions pas, poursuit Carlos da Silva, "à 2 euros près, le client zappe". Dans une logique de croissance, Go vient aussi de s’ouvrir à l’international avec le lancement d’un premier site destiné aux espagnols : www.govolo.es. "L’Espagne est le marché le plus actif après la France, il était logique de commencer par là. Il servira aussi de test pour le lancement d’autres sites dans d’autres pays" conclut Carlos da Silva.

Publié par La Rédaction
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *