Franchise Thomas Cook : les enseignes Jet tours attendent pour voir

Distribution

Après leur convention en République Dominicaine, les enseignes Jet tours attendent encore plus de précisions sur les contrats franchise Thomas Cook.Réunis le week-end dernier en République Dominicaine, les enseignes Jet tours attendaient des responsables de Thomas Cook des précisions sur le contrat de franchise que leur propose le réseau intégré. "C’est encore trop vague", affirme Francis-Philippe Gallo, directeur général de Sembat Voyages. "Nous attendons plus de détails comme les coûts ou la liste des TO référencés". Même s’il reconnaît déjà quelques avantages "comme les taux de commission négociés avec les tour-opérateurs". Ce flou reste le gros bémol souligné par quelques enseignes Jet tours qui aimeraient un "contrat écrit" pour pouvoir le soumettre à leur avocat. Après, comme le précise Jean-Jacques Loutrel, président de l’association des enseignes Jet tours, chacun pourra se décider. "Le jeu doit en valoir la chandelle. Un géant comme Thomas Cook peut faire peur à des patrons farouchement indépendants". D’autres peuvent trouver intéressant de pouvoir s’arrimer à un réseau européen qui porte un "projet industriel". Jean-Jacques Loutrel l’assure : "Thomas Cook ne nous met pas le couteau sous la gorge".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *