Funbooker a franchi le cap des 2000 activités de loisirs réservables en ligne

Distribution

Funbooker, créé en 2017 par trois spécialistes de la réservation en ligne (Pages Jaunes, Egencia, Clic RDV…), s’est donné comme ambition de fédérer l’offre française d’activités de loisirs.

Funbooker est en passe de réussir son pari, celui de réunir sur une plateforme des activités de loisirs diverses et variées (cours de cuisine, accrobranche, paintball, parc de loisirs)  réservables en ligne. Quelque mois après son lancement, Funbooker en réunit déjà quelque 2000 pour 10 000 transactions.  Une réussite qui tient à trois spécificités détaillées par Julien Ampollini, l’un des trois fondateurs.

Déjà, la technologie. « Nous proposons des outils adaptés aux cas d’usage » avec une prime au mobile qui concentre la majorité des consultations et réservations. Funbooker met en ligne les offres pour accompagner les professionnels dans leur volonté de digitaliser leur offre. Les équipes font très attention aux avis laissés par les clients « qui ont acheté ». La plateforme, après enquête, n’hésite pas à déréférencer un professionnel qui serait systématiquement mal noté.

Ensuite, Funbooker est généraliste, ce qui permet de fidéliser un client qui n’a pas forcément envie de faire chaque année les mêmes activités. Par ailleurs, balayer tous les spectres permet de se distinguer des gros acteurs américains qui se concentrent sur la Tour Eiffel ou les Châteaux de la Loire.

Enfin, la plateforme a choisi pour ses débuts de cibler la clientèle locale, « au moins aussi importante que la clientèle tourisme » avec des offres principalement « famille ». Funbooker  a d’abord testé ses services en Ile-de-France et les étend actuellement sur tout le territoire.

Le site compte pouvoir proposer d’ici 18-24 mois 10 000 offres réservables. Un objectif d’autant plus réaliste que Julien Ampollini explique que ce marché est estimé à plus de 40 milliards d’euros en Europe et qu’il en est qu’au début de sa digitalisation. Ajoutons que Funbooker devrait bientôt nouer des partenariats avec des professionnels du tourisme et des loisirs intéressés par ajouter une nouvelle brique à leur offre.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *