Garantie financière : le président de l’APST s’explique devant les adhérents de Selectour Afat

Distribution

Invité dans à s'exprimer sur l'épineux dossier de la garantie financière, Raoul Nabet, président de l'APST, est venu faire de la pédagogie auprès des adhérents du réseau Selectour Afat dans le cadre de leur congrès à Split. Si certains patrons d'agences ont été rassurés, d'autres demeurent sceptiques."Il y a bien quelques aboyeurs dans la profession mais sur les 3 300 adhérents de l'APST, ils sont à peine 200" précisait Raoul Nabet avant sa participation à trois ateliers sur le thème "Se connecter à une sérénité financière". Au total, plus de 120 personnes sont venues l'écouter. Si le dirigeant reconnaît "un déficit de communication", il assure avoir rassuré les adhérents. "Non, nous n'augmenterons pas les contre-garanties en 2015. Elles seront maintenues au même montant qu'en 2014. Pour les années suivantes, sauf évènement exceptionnel, pas de raison non plus de changer les choses " a-t-il martelé. Concernant les cotisations, "les petits adhérents" au nombre de 2 600 se verront imposer une augmentation de 700 euros. "Un professionnel doit être mesure de payer cette somme. C'est le prix d'un iphone" précise Raoul Nabet. "Sur cette histoire de garantie, je me sentais en danger. Je voulais absolument voir Raoul Nabet. Il m'a rassurée" affirme cette responsable d'agence à Macon. Mais en coulisses, d'autres peinent à dissimuler leur inquiétude. Et pointent le manque de réactivité et le défaut de vigilance de l'APST sur les bilans. Sous la présidence de Raoul Nabet, des progrès ont été faits. Des choses ont été améliorées mais cela ne semble pas suffisant. "Ce n'est pas le bonhomme qu'il faut changer, ce sont les process" analyse une adhérente qui n'exclut pas de quitter l'association et rejoindre un autre garant. Sur cet aspect, Dominique Beljanski, présidente du réseau Selectour Afat, est très claire : "Nous n'avons pas vocation à nous mêler des affaires de nos adhérents. Libre à eux s'ils veulent changer de garant mais il n'y aura pas d'ingérence de notre part". Présent lui aussi à Split, Jean-Pierre Mas, président du Snav, est venu rappeler que les choses peuvent encore évoluer. Certes l'arrêté sur le doublement de la garantie financière doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain mais "nous avons des arguments pour le modifier". En mettant en avant "une modulation des taux de garantie financière en fonction de l'activité des opérateurs. Un rendez-vous avec le cabinet de Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, est d'ores et déjà programmé à Bercy le 12 décembre prochain. "Si nous souhaitons en même temps protéger l'APST, je rappelle que le Snav n'est pas une succursale de l'association" affirme Jean-Pierre Mas.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. Qq’un qui traite ses adhérents d’aboyeurs n’est pas digne d’occuper un tel poste. Il se trouve que la réclamation est légitime lorsque l’on connait la difficulté pour certains de passer le cap de la crise.
    Il ne faut vraiment pas se sentir en danger pour ne pas anticiper la volonté de professionnels qui ont déjà fait les démarches pour aller ailleurs

  2. Pour nous il s’agit d’une hausse de cotisation de + 3600 € et non + 700 €, et encore parce qu’ on est plus à l’ Apst depuis 2 ans sinon ce serait 1000 € de plus encore ! On a eu du flair de quitter … A l’ Apst on est plus dans de la gestion on est dans le matraquage de ses adhérents
    cordialement
    christian

    1. je suis christian abily , société Vie Sauvage, auteur de la réaction précédente. En effet on déclare 5 millions en vente public soit 20% = 1 million € pour la base de calcul de la cotisation, chez Atradius 0.7 % ( 0.9 % chez Apst ), taux que je veux renégocier à la baisse compte tenu du doublement du taux de garantie … Non Mr Nabet ce n’est pas une petite somme et je préfèrerais la dépenser en communication par ex plutôt que renflouer les caisses de l Apst qui ne me serviront jamais et dont presque tous les clients se fichent complètement !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *