Google joue aux agences de voyages avec « Google Destinations »

Distribution

Dans la mesure où "le  nombre de recherches de voyages lancées sur mobile via Google a augmenté de 50 % l'année dernière", le moteur de recgerche a lancé une nouvelle fonctionnalité accessible uniquement sur mobile qui permet de préparer son voyage et d'acheter vols et hôtel.
 Google a-t-il trouvé la solution pour permettre aux Internautes de réserver leur voyage par son intermédiaire ?  Il suffit à l'utilisateur de taper le nom d'une ville ou d'un pays après le mot "destination" ou "vacance" Apparaitra instantanément sur l'écran les tarifs des vols et des hôtels selon les dates choisies, flexibles ou non. Il est aussi possible de filtrer ses recherches selon ses centres d'intérêt, nature, culture, plage, vie nocturne. Par exemple, si vous tapez "destinations Thaïlande" et que vous indiquez comme centre d'intérêt "golf", le moteur vous renvoie vers Hua Hin, Pattaya ou encore Chang Mai. On y trouve, aussi, tous les renseignements nécessaires. Reste que la navigation est beaucoup moins aisée que sur n'importe quel site mobile d'agences mais ce n'est sans doute qu'un début si l'on se réfère au blog de Google qui indique que "préparer ses vacances ne devrait jamais être une corvée".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. Ce que je trouve très intéressant,c’est que Google a relevé dans son étude que les internautes passaient en moyenne 56 jours avant de réserver définitivement et qu’ils consultaient au minimum 10 sites!!! Ce programme est surtout fait pour contrer les comparateurs, nombreux dans le paysage et trop souvent « bidons », et donc à récupérer leurs pubs. Avec les comparateurs, les agences avaient du mal à retrouver le tarif vu par le client alors qu’avec Destination de Google, cela va les aider car elles pourront non seulement retrouver plus facilement ce prix mais aussi….se renseigner sur le produit proposé par ….Google.
    Si on sait l’utiliser, cela peut être aussi intéressant pour les agences et cela peut être un moyen d’attirer de nouveaux clients, ceux-ci préférant acheter en agences de voyages à partir d’un certain prix, histoire d’être bien protégés…. N’oublions pas que la génération internet achète des produits en ligne mais aussi travaille dans nos agences, donc!… Bref, ce nouveau système peut être du bonus pour les agences de voyages mais va être un sacré malus pour les comparateurs!

    1. Richard,
      crois-tu vraiment que Google ne va pas tenter de garder la main sur ces internautes ? Google pourrait monétiser ces espaces, facturer les leads, privilégier les partenaires, filtrer par ses propres moteurs ( goolgeflight, zagatt, frommer, hotel finder,..) et optimiser la data..bref, toutes les options sont possibles.Même si Google gère bien ses clients, préparer les futurs standards reste leur ADN… et Google se mettra au centre.

    2. Mon Cher Frédéric
      Depuis le temps qu’on joue à faire peur aux agences de voyages, je pense qu’il serait bien de comprendre une fois pour toute que celles-ci utilisent déjà tous les systèmes depuis 40 ans: avec la création des GDS et ensuite avec l’utilisation du net. Une agence d’aujourd’hui peut vendre un produit partout dans le monde dans l’heure qui suit et ce, grâce au net, tout en garantissant une réelle présence et la sécurité du client!
      Vendre du voyage coûte cher. Vendre de la pub, c’est beaucoup plus rentable. A la place des comparateurs qui utilisent le fichier Google, je serais inquiet.
      Pour le monde des agences de voyages, déjà (ou seulement)à plus de 60% en on et offline, je ne le suis pas…sauf pour celles qui ne continuent à rester sur la niche bas de gamme: il y en a encore « un peu ». Les agents de voyages ont toujours peur que le ciel leurs tombe sur la tête mais c’est une des très rares corporations qui s’adaptent en un éclair à tous les évènements et à toutes les nouveautés. Et qui survit…contrairement aux pure players /agences on-line donneuses de leçons mais qui ne font souvent que passer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *