Grippe du poulet : Les professionnels font face à des questions, mais pas d’annulations

Distribution

Asia : Depuis quelque temps, on enregistre des demandes d’informations sur la grippe aviaire, mais nos prises de commandes continuent d’augmenter par rapport à 2002. Vendredi dernier, celles-ci ont atteint le double que le même jour de l’an dernier. Nous déplorons 4 annulations, pour une centaine de commandes, alors que dès les premiers jours de l’épidémie du Sras, nous constations une trentaine d’annulations.
Exotissimo, réceptif sur l’Asie : Il y a beaucoup d’interrogations de la part des agences incentive. En revanche, elles n’annulent aucune prestation. En cas de réticence des clients, je réponds ce que l’OMS et le Quai d’Orsay préconisent.
Kuoni : Les médias risquent de nous faire plus de mal que la maladie elle-même. Nous l’avons constaté avec le Sras. Les clients questionnent, mais ils n’annulent pas. De toute façon, nous appliquons les conditions générales de vente, jusqu’à nouvel ordre.
Nouvelles Frontières : En l’état actuel des choses, nous ne changeons rien à nos conditions de ventes. Il n’y a pas d’annulations constatées.
Voyageurs associés : Les individuels s’inquiètent, les prises de commandes ralentissent, mais pas d’annulations. Les groupes se maintiennent, aucune défection n’est à déplorer.
Starter : Nous allons faire un point dans les prochains jours avec la Française des circuits pour savoir quelles dispositions prendre face aux interrogations des clients. Pour le moment, nous sommes un peu dans le flou.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *