Kuoni’s Cup : ça rame à La Pirogue !

Distribution

Pour cette seconde journée, les participants ont investi l’hôtel voisin du Sugar Beach Golf & Spa Resort, membre aussi de Sun Resorts. Le doyen des établissements du groupe fait sa cure de jouvence, pendant que les candidats affrontent des épreuves qui sollicitent autant la tête que les jambes…Après un after séga-mousse où Xavier Sanchez (Belharra Voyages, Saint-Jean-de-Luz) a montré que les Basques sont champions de France en matière de fiesta ("capot ouvert", selon son expression), je retrouve le groupe au matin à l’heure du café. Petite mine pour certains…. Nous sommes toujours au Sugar Beach Golf & Spa Resort, le nouveau nom du 5 étoiles Sun Resorts qui offre désormais la possibilité à ses clients de rejoindre, par une nouvelle route directe et en transfert gratuit, les greens du Tamarina Golf. Sous un ciel azur et une température estivale – bien que ce soit presque l’hiver mauricien, c’est la preuve que l’île est fréquentable toute l’année -, la journée est consacrée à l’hôtel voisin de Sun, La Pirogue. Une des mémoires du tourisme de l’Île Maurice, qui mériterait à lui seul un roman. Pourquoi ? Parce qu’il fut l’un des premiers resorts à ouvrir dans le pays, lançant dès les années 1970 la mode des séjours dans ce qui était alors une jeune nation indépendante. Après 40 ans de service – l’anniversaire est fêté cette année -, il faut reconnaître qu’il tient parfaitement la route. Ses jolis bungalows de plain-pied en pierre de basalte sont répartis sous une cocoteraie magnifique. Un paradis 4 étoiles, apprécié de la clientèle française et allemande.

Pas encore aussi vieux que Kuoni (fondé en 1906), l’hôtel entre pourtant dans une phase de rénovation. Elle va le conduire jusqu’en juillet 2017, sans véritable fermeture. Murs rechaulés, nouveaux tissus et décoration… : les trois chambres témoins ont déjà belle allure. Aux comptoirs, les agents peuvent vendre pour l’hiver prochain des chambres new look ou ancient style. « Nous investissons 5 millions de $ US et cherchons toujours à monter en gamme. Peut-être demanderons-nous à être classés en 4 étoiles supérieure », indique Andrew K. Slome, le manager général de l’hôtel.
 
Mais mais mais… et la Kuoni’s Cup, alors ? Déjà finie ? Que nenni ! En ce jour deux,… trois épreuves sont au programme, à La Pirogue. La première est un triathlon d’environ… 400 mètres – il faut ménager ceux qui réalisent  de beaux dossiers… Sous l’égide de Mondial Assistance et de Marie-Lou Barazzuti, qui tient à éviter tout rapatriement, chaque équipe enchaine canoë, nage et course à pied. A ce jeu du « c’est pas forcément le plus fringant qui gagne », l’équipe Pomme d’Amour de Karim Sarrailha l’emporte.
 
Anouk Blanchard (Kuoni Univairmer Grenoble), à bloc sur le sable, achève en tête le jogging final. Elle est suivie de Zohra Bellahcene Idris (Jet Tours Boiloris Paris, de l’équipe Badiane) et de Julien Cousin (Thomas Cook Diffusion Le Pontet, équipe Tamarin), qui s’effondre sur la plage (quelle idée aussi de courir dans le sable mou et pas sur l’estran durci !).
 
Repos pour tout le monde ? Même pas en rêve. La seconde épreuve, c’est « fabrication de cerf-volant ». Les 22 agents s’y collent et les résultats vont, disons-le honnêtement, de bons à honorables. Aidés par les employés de La Pirogue – l’accueil mauricien, toujours excellent -, chacun s’exerce, dans le vent et sur la plage, à tester son engin, sous l’œil du jury.
 
Après le sport, après la créativité, place du tour de main. Soit celui qu’il faut maîtriser pour réussir la troisième épreuve, la Kuoni’s Cooking Masterchef. Ah, ils sont beaux, les candidats, avec leurs tabliers noirs de mitrons noués derrière la taille ! Sous la supervision scrupuleuse du chef de cuisine de La Pirogue, les équipes doivent réussir la recette du « mille feuilles de pommes d’amour et palmiste » – ou quelque chose du genre…. Top chrono. A peine une demi-heure pour monter la mayonnaise et présenter le plat sous ses meilleurs auspices. A ce challenge, l’assiette élaborée par l’équipe Tamarin me parait réussie sous tous rapports… mais je ne fais pas partie du jury… Résultats en fin de séjour.
 
Le déjeuner à La Pirogue avalé – excellent poisson grillé -, chacun peut vaquer à ses occupations. Dans l’intervalle, Sylvie Lelarge (Sembat Tourisme Bourg-la-Reine, équipe Bougainvilliers) apprend que lorsqu’un client séjourne au Sugar, il peut profiter des restaurants et des services de La Pirogue – on passe d’un hôtel à l’autre sans problème. Le temps libre de l’après-midi est mis à profit par beaucoup pour goûter à l’océan, avant de retrouver l’équipe au complet pour la soirée blanche à La Pirogue.
 
Celle-ci démarre par La Classe, de Fabrice. Si si, rappelez-vous, ces humoristes dissipés qui chahutaient chaque soir le maître d’école, à la télé… Il s’agit pour tout dire d’une séance de « formation agents », assurée par chacun des partenaires de l’épreuve, slides à l’appui. Ils font face aux 22 vendeurs, assis derrière des tables de sable joliment sculptées sur la plage. On a vu pire cours magistral… On apprend ainsi que l’île Maurice est la seconde destination vendue par Kuoni (derrière les USA) et qu’Air Mauritius s’apprête à accueillir dans sa flotte, à partir de 2017, les nouveaux Airbus A350.
 
Le cerveau rempli, il faut bien s’occuper de l’estomac. Les cuisines de La Pirogue ont mis les bouchées doubles et remplissent les assiettes autant que les verres. Dur dur l’éductour… A propos, au petit classement intermédiaire, l’équipe Pomme d’Amour (Karim Sarrailha, Anouk Blanchard et Cynthia Meinhart de Norest Voyages) est en tête. Sur ses talons, l’équipe Carambol, composée de Grégory Colombot (Voyages Leclerc Paris – tu vois, on parle de toi Grégory !), d’Odeline Morel, d’Atout Nord Voyages Liévin – et son beau sourire – et d’Isabelle Malinge (Univairmer Angers). Elle est ex-aequo avec l’équipe Flamboyant, composée du Basque bondissant Xavier Sanchez, de Stella Courcier (Touloisirs Voyages) et de Céline Grignon (Eden Tour). Allez, au lit, car demain, cap à l’est de l’Île Maurice !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *