L’Alliance veut repousser les limites du sud vers le nord

Distribution

Partenariat en Europe du Nord ?
Négociations à échelle continentale.
Baudouin Gillis, directeur général de l’Alliance, cherche en ce moment à convaincre des réseaux de l’Europe du Nord à rejoindre le groupement. Comme il a été précisé le week-end dernier à Fès, si « l’Alliance.T s’étend à l’Europe du Sud avec la Belgique, l’Espagne, l’Italie et le Portugal », il s’agit d’aller plus loin en s’alliant « avec d’autres partenaires de l’Europe du Nord pour représenter une force de taille réellement européenne ». Pas question, toutefois, pour les représentants de l’Alliance.T de dévoiler les noms de réseaux qui seraient susceptibles de rejoindre cette alliance à vocation européenne. Pas de doute toutefois. Même avec « 2 800 points de vente et un volume de 5,7 milliards d’euros », l’Alliance du Sud « doit passer à la vitesse supérieure ». Des premiers contrats avec des TO de taille européenne ont déjà été réalisés comme TUI et Club Med en France et Belgique (bientôt en Espagne ?). De plus, des négociations sont prévues avec les « compagnies aériennes, loueurs de voiture, GDS et assurance ». Si tous les projets devaient être réalisés, il s’agirait alors tout simplement de la « première alliance d’agences de voyages au monde ». CWT, Cit, Globalia et Wasteels sont déjà des membres qui sont implantés dans plusieurs pays européens. En France, l’Alliance.T (T pour taille) s’est aussi donné comme objectif d’accueillir de nouveaux affiliés « dans la mesure où ils apportent de la complémentarité ». Pourquoi grossir ? Parce que selon Baudouin Gillis, il « n’est pas normal que les compagnies imposent leurs prix et rémunération aux agents de voyages ». Et, de plus, une grosse année de négociation est en cours pour proposer un nouveau contrat plan pour trois ans à l’ensemble des fournisseurs. Il s’agit de pouvoir « mieux acheter et mieux négocier » avec des fournisseurs qui se globalisent et évoluent, telles les compagnies aériennes qui se regroupent au sein d’alliances internationales ou les GDS qui adoptent une nouvelle politique de tarification.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *