La colère d’une agence contre « la grenouille »

Distribution

Les hausses tarifaires liées à l’augmentation du carburant et leurs différentes répercussions n’en finissent plus de faire des vagues. Ainsi, un agent de voyages indépendant, visiblement ému, a récemment pris sa plus belle plume pour se plaindre de… Go Voyages. Précisons que l’agent de voyages en question ne remet pas du tout en cause les réajustements pratiqués par les compagnies aériennes et par voie de conséquence par les tour-opérateurs, il explique même « qu’à part un gros soupir de lassitude et une évidente résignation, la compréhension est plutôt bonne » de la part des clients. Non, ce que notre agence reproche à « la grenouille », c’est de « procéder à des réajustements, sans commissionner les agences ». Un reproche d’ailleurs assorti de la menace de « se tourner vers un autre fournisseur de vols secs ». Contactée, la direction de Go Voyages a tenu à apporter quelques précisions. « Il est vrai, indique Carlos Da Silva, PDG de Go Voyages, que certains réajustements ne sont pas commissionnés. » Certains, pas tous, la nuance est importante. Sur l’ensemble de ce qu’on peut trouver chez le broker, il faut distinguer l’offre de Go (ses propres avions) de celle des autres compagnies aériennes. En ce qui concerne la première catégorie, Carlos Da Silva explique : « Nous avons répercuté la hausse du carburant sur nos prix de vente, elle est donc commissionnée. » Et d’ajouter : « Nous avons augmenté nos prix de 4 euros, alors que la hausse du carburant nous coûte globalement 7 euros. » En ce qui concerne l’offre des compagnies aériennes, il précise que « la majorité, mais pas toutes, des hausses que nous avons eues étaient en net et non en prix de vente, donc non commissionnables. » Bref, ce qu’on explique chez le broker, c’est que le commissionnement de la hausse dépend avant tout du système choisi par la compagnie. Et de conclure : « Je comprends que ce n’est pas très agréable, tous ces réajustements induisent un surcroît de travail qui n’est pas toujours commissionné, mais c’est pareil pour tout le monde… »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *