L’association Challenge Tourisme en quête de nouveaux talents

Distribution
Lucien Salemi, président de Challenge Tourisme

Réunie pour sa convention annuelle à Berlin, l’association Challenge Tourisme se définit comme « un forum d’échanges qui privilégie la prospective et l’innovation ». Avec aussi la mission « d’intégrer de nouveaux talents ».

 

 

 

Présidée par Lucien Salemi (LS Tourisme), l’association Challenge Tourisme regroupe aujourd’hui 140 membres. « Pour que cela fonctionne et que ce soit efficace, il faut un panel suffisamment représentatif des différentes composantes de l’industrie du voyage. C’est pour cela qu’il y a des tour-opérateurs, des distributeurs, des compagnies aériennes, des assureurs, des GDS, des hôteliers, des écoles… Il n’y a pas de galon. Petits et grands, nous sommes tous des acteurs du voyage » résume Lucien Salemi qui à la tête de l’association qui entend mettre l’accent sur « l’ouverture et la participation ».

 

Quatre collèges composent et structurent l’association. Le collège Technologie-Numérique est présidé par Raphaël Torro (SpeedMedia), Marie Allantaz, directrice générale de l’Escaet, est à la tête du collège Jeunesse-Formation, Boris Reibenberg, président de Présence Assistance, à la tête du collège Clients-Fournisseurs, et Malika Lahnait, avocate au Barreau de Paris, s’occupe du collège Juridique. Challenge Tourisme s’appuie également sur le soutien de cinq partenaires : Amadeus, Travelport, Présence Assistance Tourisme, SpeedMedia et Enterprise.

 

Si la cotisation est aujourd’hui fixée à 200 euros par an, Lucien Salemi envisage de la baisser. « Le but n’est pas gagner de l’argent mais plutôt de rassembler des talents susceptibles de nous apporter quelque chose » souligne le dirigeant qui privilégie la cooptation ou recrutement participatif.

 

Régulièrement sur les évènements qu’il organise, Challenge Tourisme fait appel à des intervenants extérieurs. « C’est de l’expertise, nous en bénéficions » affirme Lucien Salemi qui cite en exemple l’intervention de Martin Duval, créateur de Bluenove, société de technologie et de conseil, lors de la convention 2016 à Bucarest sur le thème de l’open innovation.

 

Outre sa convention annuelle, l’association organise régulièrement des dîners-débats en petit comité, 15 personnes maximum, qui abordent les grandes problématiques de la profession. « Nous organisons ces dîners-débats à Paris mais également en province, comme prochainement à Nice et à Lyon. Lyon où Jean-Pierre Lorente, président de Bleu Voyages, abordera les premiers résultats d’une collaboration avec les influenceurs » affirme Lucien Salemi. Chaque année également en partenariat avec le salon Ditex, Challenge Tourisme avec le prix Ditexpert récompense un professionnel du voyage, « le travail d’un pro dans lequel on se reconnaît ». Michel Salaün, président de Salaün Holidays, est le dernier en date.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *