Le décret sur les garanties s’invite à la convention Tourcom

Distribution

Pour Tourcom, l'année 2015 s’annonce très combative. La convention annuelle du réseau, qui s'ouvre jeudi, sera l’occasion de faire le point sur les combats et les avancées du réseau dans un contexte mouvementé.
 
 Pour Richard Vainopoulos, le président de Tourcom,"tout montre aujourd'hui qu'une agence a besoin d'un réseau fort pour défendre ses intérêts, mais aussi pour lui offrir des perspectives de développement. C'est ce que nous faisons en nous opposant à de nouvelles contraintes financières ou en étant les premiers à signer des accords commerciaux avec des réseaux européens". Côté contraintes financières, le président de Tourcom ne manquera pas, à l'occasion de sa convention, "de rappeler que le réseau avait été le premier à avoir immédiatement réagi à la suite du doublement des garanties exigées par l'APST et à réclamer une annulation du décret, en particulier sur la question du calcul des contre-garanties". A défaut, Tourcom prévient qu'il devra imaginer "de nouvelles solutions pour que ses adhérents puissent être garantis". Dans le domaine de la responsabilité, Tourcom fera un point sur une jurisprudence qui évolue dans le sens d'une meilleure répartition des responsabilités entre acteurs du tourisme. Autre priorités, les alliances européennes et le développement de l'activité réceptif : en signant avec les réseaux leaders en Belgique et en Allemagne, Tourcom explique "anticiper la concentration du marché européen". La convention permettra de rappeler les implications concrètes des accords passés avec Avitour et RTK. Ces alliances permettent à Tourcom de s'imposer comme "un partenaire incontournable sur le marché européen en intégrant un ensemble de plus 5000 points de vente, présents dans 11 pays pour un CA total de 8 milliards d'euros. Cet ensemble constitue aujourd’hui le premier réseau d'agences de voyages européen et permet à ses adhérents d'enrichir l'offre à disposition de leurs clients, en donnant accès à de nouveaux fournisseurs et partenaires" explique le réseau. Ce qui est sans doute vrai, en tout cas sur le papier. Quant aux réceptifs, le réseau rappelle que "le référencement de RN2D permet de développer la France, une destination de plus en plus incontournable pour les agences". En s'alliant avec le Réseau National des Destinations Départementales en septembre 2014, Tourcom se positionne en leader sur le créneau des voyages sur-mesure en France". Cet accord offre aux adhérents de Tourcom l'accès à 18 centrales de réservation dans 18 départements pour pouvoir développer en package ou individuel des produits personnalisés. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *