Le G4 va mutualiser ses négociations de tarifs aériens avec une salle des marchés

Distribution

Le G4 se prépare à frapper un grand coup ! Appliquant à la lettre le fameux proverbe disant que l’union fait la force. Le GIE formé par American Express Voyages, Manor, Afat Voyages et Thomas Cook Voyages a annoncé hier qu’il se dotait d’une salle des marchés pour la tarification aérienne. Elle sera opérationnelle à partir du 13 juin 2005. Cette salle des marchés mutualise les négociations des tarifs aériens et la gestion de bases de données, la politique tarifaire de chacun des membres demeurant autonome. Elle apporte par ailleurs une expertise et une assistance en matière de tarification aux quelque 1.360 points de vente des 4 réseaux. Grâce à cette mutualisation, la salle des marchés de G4 Voyages permet une réduction des coûts liés à l’application des tarifs aériens, et apporte une réponse et un axe de rationalisation à la suppression des commissions aériennes. Physiquement, la salle en question sera localisée rue Danton à Levallois-Perret dans les locaux d’American Express Voyages et sera composée d’une équipe de 9 personnes. Cette plate-forme gérera les offres aériennes à tarifs négociés qui évolueront en fonction du marché : réception des tarifs négociés sur Amadeus, vérification des règles et des validités, suivi des corrections avec les compagnies, transfert aux agences. Concrètement, elle est organisée en deux « help desks » distincts. D’abord, une assistance téléphonique qui porte sur les spécificités des tarifs négociés (les différents types d’émission et de tarifs par compagnie). Ensuite, une expertise tarifaire sur les tarifs officiels (respect des règles Iata, explication de la composante tarifaire, mise à jour des documents techniques utiles aux agences, formation sur des sujets clés tels que technique de remboursement…). Au-delà de ses objectifs initiaux, la salle des marchés de G4 Voyages a plusieurs missions complémentaires : la réalisation de « benchmarks » tarifaires dans le cadre du suivi des évolutions du marché, l’organisation de journées de formation en 2005 à l’attention des agences des différents réseaux du groupement, le recensement et l’analyse des axes desservis par les « low costs » au départ et à l’arrivée en France.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *