Le Snav va faire la chasse aux hors la loi

Distribution

A l'occasion de l'Assemblée Générale Ordinaire du Snav qui s'est tenue le 17 avril aux salons Hoche à Paris, Georges Colson, président du syndicat, s'est montré très ferme sur certains dossiers. Notamment sur le paracommercialisme."Un discours d'adieu" ont évoqué certains en coulisses. Toujours est-il que Georges Colson, qui aborde la dernière année de son mandat, n'a rien perdu de sa verve. Et a fustigé le paracommercialisme, "ce n'est pas dans le dictionnaire. Il faut changer le nom. C'est l'exercice illégal de notre profession". Et le président du Snav de dire que "la loi ne nous donne pas raison pour arrêter ces clandestins. Nous allons faire la chasse aux hors la loi. Franck Voragen (à la tête de la commission paracommercialisme), nous allons te donner les armes".
Dans son allocution, Georges Colson n'a eu de cesse de prôner l'union en citant en exemple la belle coopération entre le Snav et l'APST, "à deux, nous faisons un très beau duo". Mais déplore la création du Seto, "ce n'était pas le meilleur moment". Avant de passer la main l'an prochain, Georges Colson aimerait que "des jeunes de bonne volonté se lancent dans quelque chose de merveilleux" et s'impliquent davantage dans la vie syndicale. En attendant, le président a l'intention "d'aller se promener dans les agences pour leur dire que le Snav est toujours auprès d'eux".
Au 31 décembre 2012, le Snav totalise 1 375 membres actifs représentant plus de 3 200 points de ventes. 105 nouvelles adhésions (contre 72 en 2011) ont été enregistrées. Les radiations s'élèvent quant à elles à 140 (53 en 2011). Côté finances, le syndicat enregistre en 2012 un résultat négatif de 39 749 euros (- 58 473 en 2011). Il table sur un résultat provisionnel de 1 000 euros en 2013.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (6)

  1. ENFIN ! ! ! ! !
    Beau discours sincère qui sera suivi des faits ou promesse électorale M Colson ?
    Depuis tant d’année malgré les plaintes, les remontées au SNAV nous avons eu toujours le même discours de votre part:
    « Nous ne pouvons rien faire ou ca ne sert à rien » etc etc….
    Votre délégué régional nous a encore tenu le même discours lors de la dernière réunion régionale en disant que c’etait un « combat perdu d’avance »
    Si vraiment le SNAV montait enfin au créneau (dans les faits et gestes et pas que dans les mots) nous pourrions nous dire que ce syndicat nous défend réellement.
    Quelques actions éparses nous font croire que le SNAV se bouge….poudre aux yeux !
    Des faits, des actions, du lobbying ! ! !

    1. Bonjour,
      Depuis quelques années, je dépose des dossiers de paracommercialisme au SNAV et ceux ci ont tous été traités avec sérieux et rigueur.
      Simplement, le moindre des respect vis à vis du SNAV est de présenter des dossiers complets, avec des preuves.
      Sur tous les dossiers que j’ai présenté, le SNAV a pu provoquer la cessation d’activité dans la très grande majorité des cas .

      Courriers LRAR du SNAV, plaintes aux Répression des Fraudes, lettres de mise en demeure du cabinet Selnet, bref, les armes existent déjà et portent leurs fruits.
      La nouvelle commission, sous la direction de F Voragen, va maintenant encore plus loin, avec plus de recours en justice.
      MERCI AU SNAV !
      Cordialement,

    2. Merci et bravo à cette dame qui est intervenue hier lors de l’Assemblée Générale Ordinaire en ouvrant le débat sur problème de la para commercialisation .Elle a justement parlé d’une situation que nous connaissons et pour certain toujours en lutte.Le président nous affirme être à nos côtés je le remercie .
      Nous attendons de voir comment les dossiers vont être traités!

  2. Les hors la loi ,monsieur Colson en est un en tant que directeur de Fram .quand ce T.O se perment de signer des accords d’affrètements avec des compagnies aériennes qui visiblement ne respectent pas le décret du 21 novembre 2006. Je veut parler de la compagnie small planet et de Fram.
    voir http://www.unac.asso.fr/mon-unac/depeches/dumping-social-de-small-planet-airline,1834.php
    pour info le syndicat du snpl voit a changer la loi est rendre les T.O responsablent ,comme pour l’utilisation de compagnies sur liste noire

    1. que dire de Fram qui vend directement aux CE……Alors que le dirigeant est président d’un syndicat défendant les intérêts des agences de voyages….

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *