Leclerc va s’attaquer aux centres-villes

Distribution

Le réseau compte aujourd’hui 132 points de vente.
Les tests effectués en centre-ville s’avèrent concluants.
Dans tous les cas, il s’agira de créations d’agences.
E. Leclerc Voyages prépare le développement de son concept de points de vente en centre-ville. Pour Bernard Boisson, DG du réseau d’agences du grand distributeur, les adhérents Leclerc veulent implanter au cœur des villes ce qu’on appelle au sein du groupe les concepts (bijouteries, espaces culture, parapharmacies, etc.). En matière de développement, les chiffres parlent d’eux-mêmes, avec aujourd’hui 132 points de vente (+ 12 en 2003). Qui plus est, E. Leclerc Voyages a déjà, depuis quelques années, une expérience en centre-ville avec des agences à Rouen, Nancy et Brest dont les résultats sont qualifiés par le DG de « bons ». L’idée serait de commencer à ouvrir de nouvelles agences de ce type aux alentours de la fin de l’année. Mais surtout, comme le précise Bernard Boisson, « il s’agit pour nous à la fois de maîtriser l’usage de notre marque et de valoriser le savoir-faire de nos points de vente existants ». Donc, pour Bernard Boisson, « pas question de répondre favorablement aux nombreuses demandes d’agences traditionnelles qui veulent prendre notre enseigne ». Il ajoute : « Nous ne voulons pas non plus que des adhérents Leclerc qui n’ont pas l’expérience du métier d’agent de voyages ouvrent des agences en centre-ville : les risques sont trop importants. » Donc, les futurs points de vente de centre-ville Leclerc seront des créations d’agences et travailleront en utilisant (par délégation) la licence des points de vente des centre commerciaux les plus proches. C’est le cas par exemple à Rouen, où l’agence de centre-ville dépend de la licence de l’agence du centre Leclerc de Rouen Saint-Sever. Ajoutons que Paris ne sera pas oublié. Bernard Boisson indique suivre plusieurs pistes et « si rien n’est encore décidé, il est quasiment certain que nous nous installerons rive gauche ». Avec 252,6 ME réalisés en 2003, le VA d’E. Leclerc Voyages a progressé de 8,5 % (à périmètre constant) par rapport à 2002.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *