Les agences en ligne font entendre leur voix sur la commission zéro

Distribution

« Air France aura réussi un exploit, fédérer des concurrents autour d’un combat. » La phrase est de Fabrice Dariot, président de Bourse des Voyages, qui se félicite de la renaissance de l’association des agences en ligne qui « était un peu en sommeil ». Ainsi, Expedia et Lastminute, en froid à propos du site en ligne de la SNCF, savent, dans le cadre de Level.com, se trouver des combats communs. Frédéric Van Houtte (Thalasso n°1, ancien de Travelprice), a repris la présidence de l’association après la démission d’Olivier Kervella, consécutive à son départ d’Anyway. Il se félicite aujourd’hui de participer aux travaux de la commission Air autour de la suppression des rémunérations d’Air France. Il parle d’un « fauteuil précieux » et estime que « les choses vont dans le bon sens [loin] de la tension que l’on avait connue avant ». A cette association de faire maintenant comprendre à Air France -avant qu’elle ne dévoile son barème de frais – que le développement d’une agence en ligne entraîne de lourds investissements. Level.com n’a toutefois pas Air France comme simple raison d’existence. Par exemple, les dialogues « avec les banques dans l’intérêt du consommateur » font partie des chantiers mis en place par Level.com.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *