Les Mousquetaires « dégainent » leur brochure été 2004

Distribution

Distribuée dans 520 points de vente.
Objectif : 30 % de clients en plus.
Et de trois pour les Mousquetaires Vacances Voyages. L’agence de voyages du groupe Intermarché vient en effet de sortir sa 3e brochure été. Avec elle, les Mousquetaires montent encore en puissance. Elle sera, en effet, distribuée dans 520 points de vente, contre 400 l’année dernière et 200 en 2002 (année de lancement). Rappelons que les catalogues sont présentés sur un kiosque situé à l’entrée des magasins sélectionnés et les demandes de renseignements comme les réservations s’effectuent via un call center. Un centre d’appel qui justement a posé bien des soucis à Mousquetaires Vacances Voyages. En effet, en 2003, l’agence a procédé à un rapatriement en interne du centre d’appel en question. Jusqu’alors le service était sous-traité. Aujourd’hui, ce sont donc une douzaine d’agents de voyages 100 % Intermarché qui gèrent 100 % du trafic de l’agence. Une décision qui vise, comme le précise Pierre Surot, directeur de la filiale, « à avoir un meilleur contrôle qualité ». Sur l’été 2003, il explique que les Mousquetaires « ont fait voyager 40 000 clients ». L’objectif affiché pour l’été 2004 étant « de faire progresser ce chiffre de 30 % » (en 2003 l’objectif était de doubler le nombre de clients par rapport à l’été 2002). Pour ce faire, outre la croissance du nombre de points de vente et le fait que 2003 est considéré « comme une année médiocre », la brochure elle-même a été étoffée. Elle « pèse » 124 pages (24 de plus que la précédente) et regroupe 80 produits en France et 50 à l’étranger. Pour Pierre Surot, plus que de nouvelles destinations, c’est du côté des types de produits présents à l’intérieur qu’il faut chercher les nouveautés. Ainsi, on y trouve par exemple beaucoup plus d’hôtellerie de plein air, que ce soit en France ou à l’étranger (notamment en Espagne, au Portugal ou en Italie).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *