Les premiers ambassadeurs TUI débutent leur activité en avril

Distribution

Le groupe TUI recrute des travailleurs indépendants chargés de commercialiser les produits maison. Trois ont déjà été nommés. Ils débutent leur activité début avril."C'est un modèle qui fonctionne très bien sur le marché allemand. Nous le lançons d'abord en phase de test. Ensuite nous verrons" explique Pierre-Olivier Grolleau, directeur du réseau agences TUI. Trois personnes ont déjà été recrutées, deux en Ile-de-France, une en province.
Ne disposant pas de locaux physiques, "ces travailleurs indépendants dûment immatriculés" seront chargés à compter du mois d'avril de commercialiser l'offre TUI. "Ce n'est pas un contrat d'exclusivité. Apporteurs d'affaires, ils pourront aussi s'ils le souhaitent vendre d'autres TO" souligne Pierre-Olivier Grolleau qui ambitionne "d'avoir une dizaine d'ambassadeurs à fin septembre 2016". Profil : "plutôt d'anciens agents de voyages".
Formés, rémunérés à la commission, les ambassadeurs ne concurrenceront en rien les agences, et notamment les points de ventes mandataires. "Les deux modèles ne seront pas en opposition. D'ailleurs, les ambassadeurs pourront très bien effectuer une réservation dans une agence mandataire" explique Pierre-Olivier Grolleau conscient de la nécessité de "réfléchir à de nouvelles manières de distribuer du voyage". 
 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Les To ont déjà reporté sur les agv les frais de carnet de voyage, édition des vouchers (papier,tonner, imprimante couleur…) les frais partagés de téléphone.. Merci les 0825…, donné aux CE +de remise que de com°aux agv… S’étonnant qu’on se tourne vers les réceptifs ?! Et maintenant brave agent de voyage tu deviendra pèlerin du TO avec ton ordi, ta voiture…sans doute perso pour colporter la bonne parole…! Sous le prétexte que le monde évolue…! Ah oui mais vers quoi… ?! Esclavage des temps modernes.

  2. donc ces « ambassadeurs » ont leur propre immat ? quel est leur statut ? (ont-ils une société, une rc pro …) ? quelle difference avec les « coachs » recrutés par univermair qui eux n’ont pas l’immat et sont autoentrepreneurs ?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *