Les soleils méditerranéens font recette chez Expedia

Forte progression des ventes Antilles, Croatie, Egypte, Tunisie et Maroc.
Athènes a souffert en août mais reprend du poil de la bête en septembre.
93 % des ventes sur Expedia concernent des séjours de plus de 6 nuits.
La fin de l’été sonne le début de la saison des bilans. Comme tous les opérateurs, Expedia n’échappe pas à la règle. L’agence en ligne vient en effet de publier les grandes tendances qu’elle a observées en août et celles qu’elle perçoit pour septembre. En vérité, peu de surprises à la lecture des observations d’Expedia, notamment en matière de destinations. Ce sont la Tunisie, le Maroc, la France et la Croatie qui arrivent en tête. En août 2004, par rapport à août 2003 (les chiffres prennent en compte les résultats d’Anyway, puisque Expedia n’a été lancé en France qu’en 2004), il apparaît que les Antilles, la Croatie, l’Egypte, la Tunisie et le Maroc ont doublé leurs résultats, la France progressant de 36 % et la République dominicaine de 53 %. Côté comportement des voyageurs, on observe chez Expedia que 93 % des séjours vendus sur les sites d’Expedia étaient de plus de 6 nuits. Toujours en termes de durées, on se rend compte qu’en août, un peu moins de la moitié des voyageurs ayant acheté un billet d’avion (42 %) sont partis pour des voyages de 7 à 16 nuits. Pour 22 % d’entre eux, le voyage a même duré plus de 16 jours, alors que 11 % des internautes sont partis moins de 6 nuits. En ce qui concerne les dates d’achat, les résultats d’Expedia sont assez surprenants. Ainsi, plus de 7 internautes sur 10 auraient acheté leur billet d’avion 1 mois à l’avance : 19 % ont été réservés plus de 2 mois avant le départ, 22 % à deux mois du départ et 31 % à un mois. Ce qui laisse moins de 30 % d’achats de billets à moins d’un mois du départ. Côté destination « vols secs », le mois d’août a vu une progression des grandes villes européennes, du moins si on se réfère au nombre de réservations : Madrid (+ 42 %), Lisbonne (+ 78 %), Porto (+ 38 %), Londres (+ 78 %) et Prague (+ 28 %) ayant particulièrement bien tiré leur épingle du jeu. En revanche, Athènes (– 36 %) semble bien avoir souffert d’un mauvais effet JO en août mais la tendance s’inverse puisque les réservations pour des départs en septembre sont en forte augmentation : + 86 %.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *