Les vendeurs de Selectour Afat sont « les meilleurs de France »

Distribution

S'ils n'en sont pas convaincus, les vendeurs de Selectour Afat doivent savoir qu'ils œuvrent pour "le premier réseau de France". C'est en substance le message qu'a voulu faire passer leur présidente Dominique Beljanski, à l'occasion des Forces de vente tourisme qui se déroulent au Framissima Coral Beach Resort à Paphos (Chypre). "Soyez en fiers" a-t-elle indiqué aux 142 agents de voyages présents à cet évènement. Celle qui a pris la succession de Jean-Pierre Mas en juin dernier se met à l'unisson de ses vendeurs avec pour "objectif commun de faire venir le client dans les agences". "Qu'il rentre par la porte de nos points de physiques ou par la fenêtre de nos écrans (site Internet, réseaux sociaux…), nous devons jouer la stratégie du cross canal et lui trouver très vite le bon produit" a résumé Dominique Beljanski. Ce n'est pas un hasard si le prochain congrès qui se tient à Split du 4 au 7 décembre aura pour thème "Connectés" en présence d'environ 600 participants.
Dominique Beljanski a par ailleurs mis en avant la nouvelle campagne média du réseau avec pas moins de 4 200 spots (BFM TV, D8, D17, iTélé…) de 6, 8 et 10 secondes diffusés sur le petit écran d'ici le 28 décembre. Sans oublier le parrainage, du 1er au 28 décembre, de "Touche pas à mon poste", l'émission de Cyril Hanouna sur Direct 8.
Autre initiative d'importance du réseau : l'équipement de vitrines digitales. Les quelque 870 points de ventes labellisés en seront dotés d'ici fin mai 2015. Ces vitrines permettront aux agences de bénéficier en temps réel d'offres promotionnelles du réseau, un affichage dynamique des produits en fonction de l'aéroport de départ, et la possibilité d'avoir un espace pour mettre en avant sa propre production. Chaque point de vente devra débourser 30 euros par mois durant trois ans. "Il faut que les adhérents le perçoivent comme un budget publicitaire" souligne Dominique Beljanski, qui insiste sur les valeurs de "compétence, connaissance, expérience et empathie, élément qu'on ne retrouvera jamais sur Internet" partagés par ses vendeurs qui font partie "de la maison N°1 en France".

Ces dernières semaines, Ebola, mais aussi l'appel du quai d'Orsay à une vigilance accrue dans une quarantaine de pays, ont plongé le secteur du tourisme dans une période difficile modifiant par là les habitudes de réservation hivernale des Français. Selectour Afat n'échappe pas à la règle. Les destinations d'ordinaire très prisées des clients, comme le Maroc ou l'Egypte, enregistrent ainsi de fortes baisses de réservations pour cet hiver. Idem pour le Sénégal, la Namibie ou encore le Kenya. Israël et la Malaisie font également parti des destinations touchées par un recul des réservations. Zanzibar, attendu comme destination émergente, ne décolle pas comme le réseau pouvait l'espérer.
Si certaines destinations souffrent des récents évènements, d'autres en revanche ont vu leurs ventes s'envoler. En cette période des vacances de la Toussaint, les Français se tournent plus que jamais vers des destinations "sûres". Dans ce contexte, les grands gagnants sont la République Dominicaine (+30% par rapport à l'hiver 2013), le Mexique (+22%) ou encore les Canaries (+32%). A noter enfin que le Japon (+143%) et Chypre (+148%) enregistrent une hausse record de leurs réservations sur cette même période hivernale. Au final, en 2014, Selectour Afat table sur une progression "entre 2,5% et 4%" de son volume de ventes tourisme par rapport à l'année 2013.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *