Les ventes en agences de voyages encore en baisse en octobre

Distribution

Selon le baromètre Snav Atout France, les réservations en agences de voyages du mois d’octobre sont orientées à la baisse de 5% en passagers et de 11% en volume d’affaires par rapport à octobre 2013.
 Cette tendance est encore "plus négative" que celle observée en octobre 2013, où les réservations étaient globalement stables en passagers et en léger recul de -1% en volume d’affaires par rapport à octobre  2012, commente le Snav. Cette tendance défavorable de prise de commandes affecte surtout les destinations moyen et long courrier, en recul respectivement de 11% et 16% en passagers. En revanche, la tendance des départs au mois d’octobre est orientée à la hausse de 5% en passagers et de 11% en volume d’affaires par rapport à octobre 2013. La tendance des départs vers les destinations moyen et long courrier plutôt stable, contraste avec la bonne tenue de l’activité de distribution de voyages vers la France métropolitaine et l’outre-mer, qui augmente de 14% en nombre de passagers et 10% en volume d’affaires.
 
France. Les réservations vers la France métropolitaine sont en hausse de 8% en passagers et stables en volume d’affaires. En ce qui concerne l’outre-mer, les prises de commande vers les Antilles Françaises et la Réunion sont orientées à la baisse, à la différence de celles à destination de la Polynésie Française qui affichent une activité quasi stabilité. Les départs vers la France métropolitaine sont à la hausse de 16% en passagers et de 18% en volume d’affaires. Pour les autres destinations françaises, les Antilles Françaises affichent une forte hausse de 25% en passagers et 29% en volume d’affaires. La Réunion est également en hausse de 14% en passagers, et de 5% en volume d’affaires. À l’inverse, la Polynésie Française enregistre, quant à elle, une baisse de l’ordre de 30% en passagers, et de 16% en volume d’affaires.
 
Moyen courrier. Seul parmi les principales destinations moyen courrier, le Maroc voit ses prises de commande, pour le deuxième mois consécutif, orientées à la baisse, et très fortement, puisque de 53% en passagers et de 17% en volume d’affaires. Le royaume chérifien semble être marqué par les événements internationaux liés au Moyen-Orient. L’Italie et le Portugal, par contre, affichent une forte hausse respectivement de 17% et 25% en passagers et de 26% et 31% en volume d’affaires. Les réservations vers l’Espagne sont plutôt stables, mais avec un volume d’affaires en hausse. Parmi les principales destinations moyen courrier, l’Espagne enregistre une augmentation des départs de 4% en passagers et de 7% en volume d’affaires. Les départs vers la Tunisie et la Grèce sont nettement orientés à la hausse, fortement pour la deuxième de ces destinations. A l’inverse, les départs vers l’Italie et le Maroc enregistrent une baisse sensible, respectivement de 9% et de 15% en passagers et de 4 et 14% en volume d’affaires.
La structure des délais de réservation se modifie peu par rapport à octobre 2013, avec deux tiers de réservations précoces à plus de un mois du départ. La part des moyens séjours se renforce par ailleurs au détriment des courts séjours.
 
Long courrier. La tendance des prises de commandes vers les principales destinations long courrier est orientée à la baisse, dans des proportions allant de -2% pour la République Dominicaine, à -40% pour le Viêt-Nam.
Les départs vers les principales destinations long-courrier sont orientés à la baisse en passagers et en volume d’affaires, à l’exception de la Chine et le Viêt-Nam, qui affichent une hausse de départs tant en passagers qu’en  volume d’affaires.
La structure des délais de réservations des départs d’octobre vers les destinations long courrier traduit une forte anticipation, avec 65% de réservations à plus de 3 mois du départ, contre 58% en octobre 2013. La part des longs et moyens séjours se renforce par ailleurs au détriment des courts séjours.
 
Perspectives. Les perspectives sont plutôt favorables pour la France métropolitaine. En effet, le cumul à fin octobre des réservations pour le mois de novembre est en hausse de 1% en passagers par rapport à 2013 mais avec un volume d’affaires en baisse de -2%. A l’inverse, le cumul des réservations pour le moyen courrier à fin octobre pour des départs en novembre est en baisse de 4% par rapport à 2013 en passagers, mais avec un volume d’affaires en hausse de 3%. Enfin, pour le long courrier, les perspectives des départs en novembre, basées sur le cumul des réservations à fin octobre, est en baisse de 8% en passagers et de 3% en un volume d’affaires. Toutefois, la tendance finale des départs d’octobre pourrait s’écarter sensiblement de ces chiffres, compte tenu de la part des réservations effectuées lors du mois de départ pour chaque type de destination, qui était en novembre 2013 de l’ordre de 40% pour la France métropolitaine, 18% pour le moyen courrier et 9% pour le long courrier.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. L’article ne dit pas pourquoi le volume global de voyages augmente alors que celui traité par les agences baisse
    Est ce à cause du type du changement dans les destinations ?
    où ne ce serait pas plutôt à cause du nombre croissant de réservations effectuées en ligne ?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *