Les ventes « vols secs » de Go en hausse de 20 %

Tunis conserve une place de leader.
Montréal et Bangkok superstars.
Go Voyages peut être satisfait de son été. Au global, les ventes vols secs Internet du distributeur tout comme son chiffre d’affaires ont progressé de 20 %. Ce chiffre prend en compte les réservations réalisées via le site de Go (www.govoyages.com) ou l’un de ses 800 partenaires (agences de voyages ou sites généralistes). Montréal et Bangkok affichent chacune 72 % de progression par rapport à l’été 2003 qui avait été plombé par le Sras. Elles figurent respectivement en deuxième et septième position au classement établi par Go Voyages. Avec 6 489 passagers, Tunis conserve largement sa pôle position mais perd toutefois 14 % de clients par rapport à l’été 2003. De façon générale, souligne Go Voyages, « la Tunisie accuse une chute de fréquentation à l’image de Djerba qui passe de la 6e place en 2003 à la 10e place en 2004 ». De plus, grâce à de bons tarifs, Go Voyages enregistre une augmentation de 118 % des passagers sur Pointe-à-Pitre (2 763 pax) qui fait ainsi son entrée dans le Top Ten à la 8e place. A noter que Lisbonne semble avoir profité des retombées de l’Euro 2004 avec une croissance de 46 % qui l’amène au pied du podium (4e). Porto enregistre aussi un regain de fréquentation avec 8 % de passagers en plus. Casablanca fait un bond en avant avec 2 650 passagers cet été contre 2 036 en 2003. La capitale marocaine se place ainsi en 9e position (12e l’an dernier). New York rétrograde à la 6e place (4e en 2003) mais ne perd que peu de passagers (3 274 contre 3 344 l’an dernier).

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *