Marmara inaugure en grande pompe son club Dar Jerba

Distribution

Pari tenu pour le groupe Marmara ! Venus de Paris, Toulouse, Marseille, Metz et Lyon, près de 1 000 agents de voyages ont découvert son nouveau club, le Dar Jerba, et ses quatre unités, le Yasmine, le Dahlia, le Zahra et le Narjess, les 24 et 25 avril dernier. Soleil, fête et farniente en bordure de mer. Un lancement effectué en présence du ministre du Tourisme tunisien, Abderahim Zaouri.
Le bal des avions commença le vendredi midi. Avec une première rotation depuis Paris et Toulouse. Le dernier vol décolla samedi à l’aube. De Lyon. Jamais le groupe Marmara n’avait organisé pareil éductour : près de 1 000 agents de voyages transportés par Nouvelair, la compagnie charter partenaire du TO, pour découvrir son nouveau complexe trois étoiles, le Dar Jerba. Une opération à la hauteur du challenge engagé cet été par Marmara ! Construit sur quelque 80 hectares, en bordure de mer, le Dar Jerba dispose de 1 244 chambres, réparties dans de petits bungalows blancs à l’architecture sud-tunisienne, dotés – pour la plupart – d’un patio ! Et l’ensemble, totalement rénové par son propriétaire, la Libian African Investment Company (4 ME investis), compte cinq piscines extérieures, dont une centrale flambant neuve, une piscine intérieure, des bars et restaurants à gogo, un centre de balnéo… « Cela va être notre navire amiral », résumait Hervé Vighier à la quinzaine de journalistes français et tunisiens invités à l’événement. Et le directeur Europe de First Choice, Richard Prosser, lui aussi de la fête, de compléter : « Nous sommes très fiers de Marmara, qui porte aujourd’hui le plus gros projet du groupe. » Présenté en brochure avec trois unités, le Dar Jerba inclut finalement un quatrième club, Le Yasmine. « ‘Tout est allé très vite, explique Hervé Vighier, PDG du groupe Marmara. Nous avons signé fin décembre un engagement sur sept ans avec la Libian African Investment Cie pour les 967 chambres du Zahra, Narjess et Dahlia. À peine commercialisé, le produit a pulvérisé les taux de réservation. Mai et juin sont déjà complets. Ce succès nous a encouragés, en mars, à reprendre la quatrième unité, le Yasmine. Résultat : nous offrons, depuis le 1er avril, 1 244 chambres ! » Ce challenge, le ministre du Tourisme tunisien en personne est venu le soutenir le samedi 24 au matin. « Malgré deux années difficiles, les Français nous sont restés fidèles et nous espérons revenir rapidement au million de touristes français. Étapes Nouvelles, désormais en charge du Dar Jerba, devrait nous y aider grandement. Je m’en félicite », résuma Abderahim Zaouri devant le parterre d’officiels et d’agents de voyages. Ruban coupé, discours au côté d’Hervé Vighier, repas officiel au café maure du complexe…, rien ne fut laissé au hasard pour marquer l’événement. Le week-end découverte et détente pouvait dès lors commencer pour les agents de voyages. Un programme volontairement souple « pour que chacun se fasse son idée ». Ici, participer à des cours de danse afro, là lézarder sur un transat en bord de mer ou tester la cure remise en forme du centre de balnéo… Seul véritable rendez-vous : la soirée avec buffet dînatoire en plein air, cracheurs de feu, danse du ventre, grande tombola et danses endiablées sur la plage jusqu’à 4 heures du matin ! Autant dire que le lendemain matin, les réveils furent tardifs et le repos marin salvateur pour un grand nombre.
Le Dar Jerba : à chacun son club et sa formule
Pourtant immense par sa taille (80 ha et 1 244 chambres), le nouveau complexe hôtelier du groupe Marmara offre un cadre de vacances calme et privatif. Une étonnante dissonance née du choix architectural de l’ensemble : de petits bungalows blancs avec patio intérieur, que l’on rejoint en empruntant de petites allées entrecoupées de placettes aux odeurs de jasmin, de bougainvillées et autres plantes généreuses… Pour un peu, on s’y perdrait. Un fléchage serré permet aux étourdis de retrouver leur chemin. Et leur club. Car ici, on est au Zahra (335 chambres) ou au Narjess (335) si l’on a choisi la formule demi-pension (à partir de 275 E la semaine). À moins que l’on ait opté pour la semaine “ tout compris ” des clubs Yasmine (277 chambres) et Dahlia (297) (à partir de 340 E par semaine). Chaque club dispose d’un restaurant principal et d’un pôle d’animation. Mais l’on trouve aussi sur le complexe un club mini&ados, 6 piscines dont une intérieure, des tennis, un mini-golf, un terrain de volley-ball, un amphithéâtre de 2 500 places, et pas moins de 16 bars et 4 snacks ! Le tout s’étale le long de la mer, et offre 1,5 km de plage… À noter la présence d’un centre de balnéothérapie avec hammams, saunas, salles d’hydrothérapies ou de massages où l’on peut même suivre des cures – remise en forme, anti-stress ou anti-cellulite. Compter respectivement 70, 95 et 80 DT la demi-journée. En haute saison, le TO a prévu 19 vols hebdomadaires pour Djerba. Depuis Paris, Lyon, Nantes, Marseille, Toulouse, Mulhouse, Metz/Nancy et Brest.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *