Miles Attack ouvre aux OT son programme de 14.300 AGV

Distribution

Le site de stimulation des ventes a trouvé de nouveaux partenaires avec les offices de tourisme. En se formant via des e-learning ou des quiz, les agents de voyages gagnent des miles. Miles Attack, qui va bientôt intégrer TUI, exporte son concept en Belgique et en Espagne.
 

Miles Attack, tous les agents de voyages connaissent ! Ils sont 14.300 à être inscrits, soit 95% de la profession. Et 85% d’entre eux sont actifs, c’est-à-dire qu’ils ont opéré au moins une transaction dans le mois écoulé. Pourquoi un tel succès ? Depuis 2011, le site de stimulation des ventes leur fait gagner des cadeaux. Combien ? ‘Jusqu’à 3.000 euros par an, à choisir dans la boutique en ligne Miles Attack’ explique Elodie Noriant, directrice des ventes et du développement de ce programme de fidélité original et unique.
 
Bientôt tout TUI et Transat
Le principe en est simple : sur chacune de ses ventes (confirmées et payées), l’agent de voyages cumule à titre individuel des ‘miles’ via son code. Des ventes qu’il effectue auprès des 14 partenaires de Miles Attack. A savoir, la centrale de résa Teldar Travel (*), deux compagnies (Corsair pour les îles et Air Europa en moyen-courrier), deux TO (Asia et Suntrade Travel), un loueur de voitures (Hertz), deux compagnies de croisières (MSC et Ponant)…
 
Si Miles Attack couvre –presque– tous les types de vente en agence, son offre va s’enrichir d’ici la fin de l’année de toute la production TUI (hors séjours hôteliers), et donc à terme de celle de Transat France (Lookéa et circuits). Jusqu’à sa faillite fin 2015, c’est Fram qui était le précédent TO généraliste partenaire du site.
 
Huit offices de tourisme déjà partenaires
Pour une présentation plus rapide et plus claire des offres en cours, le site Web a été relooké. Les agences ont pu le découvrir à l'IFTM-Top Résa. En septembre également, Miles Attack a trouvé avec les offices de tourisme étrangers un nouveau levier de croissance.

En proposant un e-learning ou un quiz sur une destination, le site capte de nouveaux clients pour son offre data (profil des agents, nombre de connexions, volume de ventes, etc.). De son côté, l’agent de voyages qui répond ou complète ces modules d’informations ludiques gagne encore des miles à dépenser.

'Un concept qui pourrait aussi intéresser des musées, des parcs… avec d'autres systèmes de jeux" imagine la directrice du développement. Aujourd’hui, le site a pour partenaires les OT Visit Finland, Abu Dhabi, Qatar, Espagne, Visit Britain, Macao, Nouvelle-Calédonie et République dominicaine.

Belgique et Espagne, pour commencer
Autre développement, Miles Attack duplique son modèle et son offre en Europe. L’aventure a commencé avec la Belgique en avril 2016. Le programme de fidélité compte 1.600 agents de voyages, soit ‘33% du marché belge, francophone et néerlandophone’ précise Elodie Noriant. Le site est d’ailleurs en version bilingue.
 
Sur l’Espagne, lancée début octobre, Miles Attack compte ‘un millier d’agents en trois semaines. Le potentiel est énorme, avec 24.000 agents de voyages espagnols et des partenaires touristiques très intéressés’, souligne-t-elle. Prochains marchés ? ‘Pourquoi pas le Portugal, le Royaume-Uni et la Grèce’ évoque la jeune femme. Rendez-vous en 2017.

 (*) Miles Attack et Teldar Travel sont deux sociétés sœurs au sein du holding Gekko.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *