Mondial Assistance : « Les attentats du 11 mars n’ont pas pesé »

Distribution

Le groupe Mondial Assistance, dont Elvia est une filiale, a enregistré en 2003 un résultat net après impôts de 15,6 millions d’euros « en ligne avec [ses] objectifs ». Alain Demissy, président de l’entité, précise néanmoins que l’activité « assurance voyage » a été « la plus fortement touchée par le contexte international et la crise du tourisme organisé avec une décroissance de 5 % ». Il souligne que les destinations lointaines ont beaucoup souffert et, par conséquent, « le tourisme contributeur ». L’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse ont été particulièrement touchés par la crise alors que la France, toujours dans le domaine de l’assurance voyages, fait partie des « pays en croissance ». Grâce, en partie, à des facteurs endogènes comme, par exemple, une position dominante dans l’e-commerce due à des accords avec Expedia, Ryanair et Ebookers. « Avec un taux de 3 %, la souscription sur les sites est moins importante qu’en agences », explique-t-on chez Mondial Assistance. La Grande-Bretagne, les États-Unis et l’Australie font aussi partie des pays qui ont connu une croissance en 2003. L’optimisme est de rigueur. « Cela repart, les premiers mois de 2004 sont meilleurs qu’en 2003. De plus, les attentats de Madrid n’ont pas eu d’effet sur les ventes d’assurance voyage. Cela est peut-être lié au fait qu’ils n’étaient pas dirigés contre des touristes. » Chez Mondial Assistance, on explique aussi que l’on a dû agir en 2003 avec « la pression de la distribution classique sur les prix ». Enfin, on peut rappeler que les activités « assurance voyage » et « assistance véhicule » représentent près de 88 % du chiffre d’affaires du groupe.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *