Nouvel acteur du destockage, CitizenPlane espère pouvoir écouler 100 000 billets d’avion invendus cette année

Distribution

Nouvel acteur dans l’industrie du tourisme, CitizenPlane lance une solution de déstockage de billets d’avion destinée aux tour-opérateurs, agences de voyages et affréteurs pour écouler leur surplus de sièges en ligne. Les sièges se retrouvent instantanément disponibles à la vente sur divers sites internet spécialisés.

 

Président de CitizenPlane, Charles Rajjou, explique  : « CitizenPlane a été créé pour permettre aux professionnels du tourisme de commercialiser des sièges d’avion aussi largement qu’une compagnie aérienne régulière. Cela permet notamment aux tour-opérateurs de vendre des sièges directement au grand public. Depuis que Go Voyages a fermé son service de déstockage, il y a une véritable attente de la part des tour-opérateurs et des agences de voyages qui ont d’importants engagements aériens et qui sont à la recherche de solutions pour les écouler ».

 

Grâce au protocole NDC, CitizenPlane permet également de pousser le stock auprès des principaux acteurs proposant du package dynamique (hôtel + avion), « garantissant ainsi la distribution la plus large possible ».

 

Par ailleurs, cette technologie « ouvre la voie à la commercialisation des vols à vide et des vols de positionnement qui, jusqu’à présent, étaient difficiles à rentabiliser ». CitizenPlane permet en effet de coupler « un vol à vide avec un autre vol sur une compagnie régulière, afin de proposer un aller-retour à un tarif bien plus attractif. Cela devrait notamment intéresser les courtiers aériens et les agences de voyages qui travaillent sur des chaînes de vols moins longues que les tour-opérateurs où le poids des vols à vide est plus compliqué à amortir ».

 

CitizenPlane est en contact « avec la plupart des tour-opérateurs français et mise sur plus de 100.000 billets vendus pour cette première année d’exercice ». De nombreux « tour-opérateurs étrangers et compagnies aériennes ont également fait part de leur volonté d’utiliser la plateforme, ce qui devrait rapidement augmenter les volumes de billets présents dans l’inventaire. » Car si CitizenPlane permet de vendre des billets en France, »il distribue également ces billets dans plus d’une centaine d’autres pays ».

 

CitizenPlane facture des frais de service uniquement pour les billets vendus. La société a été créé par quatre associés, issus du monde de l’aérien, du transport et des startups. La société s’appuie notamment sur sa propre équipe de développeurs pour assurer son service.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *