OMT : Il y a de plus de plus de touristes dans le monde

Distribution

Selon l'OMT, le nombre d’arrivées de touristes internationaux s’est accru de 5 % au premier semestre 2013 par rapport à la même période en 2012, pour approcher les 500 millions, selon les chiffres que l’OMT vient de publier.La croissance a été supérieure aux prévisions formulées au début de l’année (croissance comprise entre 3 et 4 %), et plus forte que la tendance inscrite dans les perspectives de long terme de l’OMT Le tourisme à l’horizon 2030 (+3,8 % par an). Les destinations à travers le monde ont enregistré 494 millions de nuitées durant les six premiers mois de 2013, selon les estimations figurant dans l’édition préliminaire du Baromètre OMT du tourisme mondiale. Cela représente une hausse de 5 %, soit 25 millions de touristes de plus que pendant la même période en 2012. La croissance a été plus marquée dans les destinations des pays émergents (+6 %) que dans les économies avancées (+4 %), tendance que le secteur connaît maintenant depuis de nombreuses années. Fait étonnant, l’Europe (+5 %) s’est mieux comportée que prévu, tirée par les chiffres de l’Europe centrale et orientale (+10 %) et de l’Europe du Sud et méditerranéenne (+6 %). La région Asie-Pacifique (+6 %) a également dépassé les espérances, grâce aux bonnes performances de l’Asie du Sud-Est (+12 %) et de l’Asie du Sud (+7 %). En revanche, les résultats ont été moins bons que prévu aux Amériques (+2 %), l’Amérique du Sud et les Caraïbes étant restées à la traîne. L’OMT prévoit que 2013 s’achèvera sur une hausse de 4% ou légèrement supérieure, c’est-à-dire sur un résultat meilleur que la première estimation donnée pour l’année. Côté dépenses touristiques, ce sont les marchés émetteurs des économies émergentes continuent d’alimenter la croissance dans les destinations des économies tant émergentes qu’avancées. Parmi les dix premiers marchés émetteurs du monde, la Chine (+31 %) et la Russie (+22 %) ont dominé le mouvement de hausse des dépenses touristiques au premier semestre 2013. En dehors de ces dix premiers, le Brésil a effectué son retour avec une progression de 15 %, qui fait suite à une année 2012 plus modérée. En revanche, la croissance des dépenses des marchés traditionnels a été plus modeste. Le Canada (+3 %) et la France (+2 %) ont mené le groupe, suivi des États -Unis, de l’Allemagne et du Royaume-Uni, qui ont enregistré une stagnation, et du Japon, de l’Australie et de l’Italie, qui enregistrent des résultats négatifs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *