Opodo : « Les ventes forfaits régressent »

Distribution

Pour Xavier Rousselo, directeur de la communication d’Opodo, le prix est devenu le facteur déterminant, bien plus que la destination."Pour les vacances de Noël, un vol sec sur trois concerne le marché français contre un vol sur quatre l’année dernière". Il constate une progression des packages dynamiques mais recentrés sur l’Europe. "On part moins loin et moins longtemps". Les destinations en vogue : Madrid, Lisbonne, Barcelone, Prague, Londres et Rome. "New York se porte bien mais c’est une ville que l’on peut vendre en court séjour à l’inverse de Bangkok qui perd du terrain, derrière Marrakech, Istanbul et Montréal". Quant aux ventes forfaits, elles stagnent, voire régressent. "Pour le long-courrier, nos clients se rabattent sur les formules "tout" compris, ce qui explique le retour en grâce de la République Dominicaine.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *