Opodo mise de plus en plus sur les forfaits

Distribution

Petra Friedman remplace Luc Boucey à la tête de Vivacances.
De meilleures conditions d’achat auprès des fournisseurs.
Un volume d’affaires compris entre 430 et 470 ME sur 2005.
Après le groupe Karavel-Promovacances en février dernier, Opodo, filiale d’Amadeus depuis juin 2004, vient d’acquérir l’agence en ligne Vivacances. Cette dernière, fruit d’un joint-venture entre Amadeus et les Galeries Lafayette se targuait de posséder le moteur de recherche aérien le plus efficace du marché. Un argument de poids qui a permis le lancement en avril dernier d’e-Vacances, son offre business to business en marque blanche. Avec le lancement de cette solution, Vivacances.fr ambitionnait de réaliser 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2006. Pour cela, le site qui revendique des « tarifs extrêmement compétitifs » a fait du programme de fidélisation multi-enseignes S’Miles un élément fort. « Un élément de différenciation sur lequel nous comptons nous appuyer », ajoute même Petra Friedman, directrice France d’Opodo qui remplace Luc Boucey en tant que président du directoire de Vivacances. Si ce rachat n’est pas réellement une surprise, il démontre la volonté d’Opodo d’orienter de plus en plus son activité vers les voyages à forfait. « Cette acquisition, qui s’inscrit dans la stratégie globale d’Amadeus, devrait renforcer notre position de première agence en ligne en France », poursuit Petra Friedman. Et de préciser qu’à partir d’une plate-forme technologique commune, « nous allons bénéficier de meilleures conditions d’achat auprès des fournisseurs, notamment les compagnies aériennes ». Des synergies concernant les services et le marketing pourront également être mises en œuvre. Conscient de l’importance stratégique des séjours à forfait, Opodo, par ses acquisitions, a su faire évoluer son offre. « N’oublions pas qu’à l’origine Vivacances et Opodo sont des spécialistes de l’aérien », rappelle Petra Friedman. Avec cette nouvelle acquisition, Opodo, qui a réalisé une progression de 96% entre le premier trimestre 2004 et le premier trimestre 2005, envisage de réaliser un volume d’affaires cumulé entre 430 et 470 millions d’euros pour l’année 2005.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *