Pour le patron de Thomas Cook, « nous n’avons pas vécu la même histoire que Wasteels »

Distribution

Denis Wathier, président du directoire de Thomas Cook, a tenu à réagir aux propos de Laurent Wasteels qui a mis en cause son franchiseur.

"En tant que partenaire, nous avons fait ce qu’il fallait. Nous avons même proposé de racheter quelques agences alors que notre priorité est de croître dans le tour-operating". Surtout, Denis Wathier tient à rectifier un propos : "Laurent Wasteels ne discute pas avec nous depuis des mois. Il est venu nous voir le 16 septembre avec des chiffres sommaires présenté sur tableau Excel. Il nous a dit qu’il voulait se séparer de son activité TO pour se concentrer sur le ferroviaire. C’est le 8 octobre que nous lui avons dit que nous n’étions pas intéressés…" Pour Denis Wathier, Laurent Wasteels a réagi avec beaucoup trop de retard pour redresser la situation. "Il aurait du déposer son bilan depuis longtemps. Il n’a pas voulu faire les investissements nécessaires pour augmenter sa part "tourisme". Par ailleurs, la structure de gestion du siège est disproportionnée". Denis Wathier conclut : "nous n’avons pas vécu la même histoire".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *