Prud’hommes : une agence de voyages condamnée à 20.000 euros

Selon notre confrère Ouest France, Alain Hamon, directeur de Le Vacon Voyages Internationaux, s’est vu infliger par le conseil des Prud’hommes de Saint-Brieuc une amende de 20.000 euros pour avoir embauché un guide – accompagnateur sans contrat de travail.Selon le quotidien régional, ce guide – accompagnateur est embauché en avril 1999 par l’agence Le Vacon basée à Lamballe. Problème : aucun contrat de travail n’est signé. Durant sept ans, le guide accomplit de nombreuses missions à l’étranger. À l’issue de chaque déplacement, il reçoit une fiche de salaire. Selon le tribunal des Prud’hommes de Saint-Brieuc, l’employeur ne respecte pas le droit du travail. En effet, "le droit du travail des salariés à temps partiel est un contrat écrit". Conséquence : le tribunal requalifie le contrat de travail en contrat à durée indéterminée à temps complet. Il condamne l’employeur à verser au guide 18.000 euros de rappel de salaires et à près de 1.000 euros d’indemnité de requalification. Selon Christophe Troalic, directeur commercial de Voyages Le Vacon, "nous n’avons fait qu’appliquer la convention collective nationale du Snav". Nous n’avons pas réussi à joindre Alain Hamon, président de la société qui visiblement souhaitait s’exprimer sur ce jugement.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *