Recrutement: le patron de Kuoni tire la sonnette d’alarme

Distribution
Emmanul Foiry président de Kuoni France.

Le tour-opérateur lance une opération différente pour étoffer ses équipes. Emmanuel Foiry, président de Kuoni France, s’interroge sur l’attractivité de la profession. Les agences de voyages font face à du turn-over et surtout  une difficulté à recruter.

 

« Tout le monde recherche du staff! » déclare Emmanuel Foiry, président de Kuoni France. Le tour-opérateur lance une journée de recrutement le 8 mars à Paris pour ses 14 agences intégrées. Avec trois rendez-vous dans la journée (9h, 13h et 18h), il compte pouvoir trouver des vendeuses et vendeurs « pour 4 ou 5 postes ».

 

Bien sûr, il va y avoir bientôt « l’ouverture de l’agence Kuoni de Vincennes » qui justifie ce rendez-vous d’une journée. Mais pas seulement. « On a aussi un départ en retraite, d’autres personnes qui veulent bouger… » indique le patron du TO.

Donner envie de postuler

Avec cette sorte de journée portes ouvertes, Kuoni cherche surtout à « trouver des idées innovantes, avancer dans les méthodes de recrutement ». Aujourd’hui, les employeurs y compris dans le tourisme utilisent différents moyens pour attirer des postulants.

 

« Salon de recrutement, page Facebook pro, LinkedIn et même Instagram, on veut tous essayer de nouvelles méthodes de recrutement, trouver des idées qui auront plus d’effet que les méthodes traditionnelles (petites annonces) » explique Emmanuel Foiry.

 

Spécificité du magasin de ville

Pour le patron de Kuoni, le problème se pose dans tous les secteurs. Etre vendeur en magasin a moins la cote. « Le métier de commerce en off-line souffre énormément. On a beaucoup entendu parler d’une pénurie de bouchers, mais c’est pareil en agences de voyages, on n’arrive pas à avoir assez de vendeuses et vendeurs, de gens qualifiés » commente Emmanuel Foiry.

 

Selon lui, le problème tient aussi à l’agence de voyages en général. « La profession souffre d’une image un peu vieillotte, pas assez dynamique. »  Pourtant le tour-opérateur et ses points de vente « bénéficient d’une belle image. Les agences Kuoni sont exceptionnelles, la qualité de vie est accueillante… Il fait bon vivre chez Kuoni », argumente-t-il.

 

Quid du salaire? Un aspect non négligeable dans l’attractivité d’un poste disent les agents de voyages quand on les interroge. « On est dans les rémunérations du marché », assure Emmanuel Foiry. Tout en reconnaissant que dans l’économie d’une entreprise de tourisme, ce ne sont pas des postes où l’on va trouver « des salaires à 5.000 euros ».

 

Des difficultés liées à la génération Y ?

Si les recruteurs cherchent pour commencer des personnes expérimentées, ils se tournent aussi vers les jeunes diplômés. Où sont donc alors tous les jeunes gens qui sortent du BTS Tourisme, option Ventes et Productions touristiques? « Beaucoup sont attirés par le métier de chef de produit, reconnaît le patron de Kuoni. Ils veulent d’abord voyager. » 

 

Or la vente en boutique est plus sédentaire, même s’il y a des éductours. Et surtout cela signifie travailler à deux ou à trois personnes, avec lesquelles on doit apprendre à composer…  Sans oublier qu’en région parisienne, il faut compter souvent une heure de trajet à l’aller et au retour. « Les gens veulent du télétravail, mais en boutique, ce n’est pas possible. »

 

Il y a aussi un aspect générationnel, Emmanuel Foiry en est convaincu. « En tourisme, on a une difficulté chronique depuis environ cinq ans à recruter et même à se piquer les vendeurs entre nous », admet-il. « La vente en boutique n’est pas considérée par la nouvelle génération comme un avenir. » 

 

Rendez-vous in situ

kuoni agence de voyages paris malesherbes

Les rendez-vous de la journée du 8 mars se dérouleront dans l’agence Kuoni du boulevard Malesherbes à Paris, dans le 8e arrondissement. Une occasion aussi de montrer à quoi ressemble une agence Kuoni récemment rénovée. L’inscription préalable au rendez-vous doit se faire par e-mail auprès de Kuoni France. Les candidat(e)s devront bien sûr venir avec leur CV.

 

Les 14 agences de voyages intégrées de Kuoni se répartissent entre Paris et la banlieue Ouest (Neuilly, Colombes, Courbevoie…) ainsi qu’à Vincennes.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (5)

  1. Monsieur Foiry date un peu dans ses attentes : le BTS Tourisme a été réformé en 2012 et l’option vente et production touristique n’existe plus! Le BTS tourisme est une formation généraliste qui forme des “techniciens généralistes du tourisme”(cf référentiel Éducation nationale) .
    Pour prétendre pouvoir travailler dans une agence de voyages les étudiants doivent faire une licence pro, un Bachelor (payant) voire une école de commerce : pour cela il sera rémunéré au SMIC pour devenir un agent de voyages cultivé et vendeur sous-payé, oui, mais dans une “belle agence”.
    Ce n’est pas Instagram ou une page facebook pro qui va révolutionner le recrutement c’est le métier qu’il faut revoir.
    La génération Y a juste bien compris que la passion n’était pas rémunérée à son juste prix.

    1. Bonjour cher formateur,
      Pour être précis, monsieur Foiry n’a pas cité le BTS, La formule est un raccourci pour évoquer les jeunes diplômés en tourisme. Merci de vos précisions, la rédaction du QDT va réviser ses fiches… en matière de diplômes requis.

  2. Mr Foiry est très sympathique mais avec un premier niveau dans la grille de classification en dessous du SMIG depuis plus de 3 ans et des salaires AM et cadres très en dessous des autres secteurs d’activités, cela n’est pas très attractif vous en conviendrez !
    Comble de l’ironie : Qui est président de la commission des affaires sociales des Entreprises du Voyage (Ex SNAV) ? Le DRH de Kuoni , tout va bien !!!

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.