Réseaux sociaux : les entreprises de tourisme sont-elles performantes ?

Distribution

Le cabinet PS9 Conseil a réalisé une étude auprès de 250 entreprises françaises du tourisme sur leur présence et leurs performances sur les réseaux sociaux.
 On apprend ainsi que sur Facebook, les 25% des pages les plus performantes ont une moyenne de 25.700 fans, contre 535 pour les 25% les plus faibles. Même constat pour Twitter, avec 8.600 followers pour les comptes les plus dynamiques, contre 44 pour les 25% les moins suivis. Si ces performances sont en partie explicables par la nature de l'activité touristique (les meilleurs scores sont faits chez les acteurs avec une forte fréquentation comme les villages clubs par exemple), les efforts fournis par les entreprises pour animer et publier des contenus montrent une autre réalité. Les petites structures du tourisme (hébergeurs indépendants, restaurants, loisirs…) sont souvent absentes des réseaux sociaux, même si leur intérêt est grandissant et qu'elles devraient progressivement les adopter. Le secteur d’activités influe également sur les pratiques. Les hôtels et agences de voyages/TO font partie des activités "retardataires" et qui ont plus tardivement – mais largement – investi les réseaux. Ainsi, 52% des hôtels/restaurants sont présents sur Google+, contre 28% pour les prestataires loisirs (musées, parcs d'attraction, spectacles…). A l'inverse, 10% seulement des agences de voyages/TO ont créé un profil Instagram, contre 30% pour l'hôtellerie/restauration. (Lire l'étude ici)

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *