Sabre développe une stratégie électronique

Distribution

Airlines Solution propose « Electronic Ticket Essentials ».
Pour des « émissions » électroniques en agences de voyages.
L’outil nécessite peu d’adaptations technologiques.
Sabre, comme son concurrent Amadeus, dispose d’une importante division dont le métier est de fournir des solutions technologiques aux compagnies aériennes. La dernière livraison de Sabre Airlines Solutions s’appelle « Electronic Ticket Essentials » et concerne, comme son nom l’indique, les émissions de billets électroniques. L’idée qu’a trouvée la société américaine pour promouvoir son nouveau produit est d’expliquer qu’il s’inscrit dans le projet porté par Iata visant à la mise en œuvre à moyen terme de 100% des émissions de billets sous forme électronique. Rappelons que lors de la 61e assemblée générale de Iata, Giovanni Bisignani, directeur général de l’organisation, a affirmé que les membres de l’association ne devaient plus imprimer de billets à partir de fin 2007, dans un objectif de réduction des coûts. Il a ajouté : « nous aiderons les compagnies membres de Iata qui auraient des difficultés à être prêtes pour cette échéance, faute de quoi elles ne seraient plus compatibles avec leurs homologues ayant adopté le système ». Les compagnies qui ne rempliront pas cet objectif au 1er janvier 2008 devront produire et distribuer elles-mêmes leurs billets, « à coût très élevé », menace l’association dans le document décrivant le projet. Le cartel avait ajouté que les retardataires verront annuler leurs accords interlignes avec leurs homologues passés à électronique. D’après Sabre, Electronic Ticket Essentials permet de faire « émettre des billets électroniques en agences, de réaliser de l’interligne en électronique et d’enregistrer des passagers munis de billets électroniques. Pour son concepteur, sa force est qu’il est basé sur une technologie dite « ouverte », c’est-à-dire capable de communiquer avec n’importe quel système informatique utilisé par un transporteur et ne nécessite donc pas d’adaptation considérable d’un point de vue informatique, ce qui permet de « minimiser les coûts internes et les coûts de formation ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *