Sébastien Higonet (Selectour) : « J’ai vendu du vin au président Vaclav Havel »

Distribution
Sébastien Higonet, gérant de Vinotilus

Installé à Epernay dans la Marne, Sébastien Higonet a su conjuguer ses deux passions, la voile et le vin, pour une monter une agence spécialisée. Affiliée depuis 2016 au réseau Selectour, Vinotilus propose des croisières œnologiques et des forfaits pour découvrir les vignobles français.

Passion pour le vin…

« La passion du vin, ça remonte à mes études de commerce à Bordeaux. Je me suis inscrit au club d’œnologie de l’école puis j’ai pris des cours à la faculté d’œnologie de Talence » raconte Sébastien Higonet. Après ses études, il s’installe à Prague en 1993. Il y monte une SARL d’importation de vin.

 

En déambulant dans les rues, le jeune homme décide de monter au château qui est aussi le siège de la présidence de la République. « J’y suis allé au culot. On m’a reçu » explique-t-il. Et pas par n’importe qui, le président Vaclav Havel en personne l’accueille dans son bureau. « C’était après la Révolution de velours. Tout me semblait possible. Je lui ai vendu du champagne et du Bordeaux Saint-Emilion » se rappelle Sébastien Higonet qui, avantage non négligeable, parle couramment le tchèque.

 

Rentré en France en 2000, l’entrepreneur s’installe à Grenoble. Pendant deux ans, il travaille à l’export pour une structure basée dans la vallée du Rhône. C’est durant cette période qu’il commence à monter de petits voyages, à Prague évidemment. Il poursuit son activité en mode télétravail, cette fois en Champagne. Il y développe ses premiers circuits dans les vignobles de l’Ardèche.

Et la voile

Parallèlement sa passion pour la voile se développe. Il passe le monitorat de voile croisière lui permettant d’encadrer des stages de voile. Et c’est au tournant des années 2010 qu’il réfléchit sur la manière de concilier ses deux passions, la voile et le vin.

 

 

Vinotilus voit le jour en 2012. « Le nom, je l’ai trouvé lors d’une réunion de famille. Un de mes fils m’a parlé de « Vingt mille lieues sous les mers », le roman d’aventures de Jules Verne. Un nom un trop peu long. J’ai alors pensé au sous-marin Nautilus présent dans ce même roman. J’y ai adjoint le terme vino pour le vin, et c’est devenu Vinotilus. En plus il y a un p’tit côté latin qui ne me déplait pas » explique Sébastien Higonet.

L’importance du réseau Selectour

D’abord sous la forme d’un site Internet, Vinotilus se dote d’un point de ventes physique estampillé Selectour dans le centre commerçant d’Epernay en 2016. « J’ai été séduit par l’esprit coopératif du réseau » poursuit Sébastien Higonet qui est également référencé « agence réceptive du Grand Est » par ce même Selectour.  L’agence propose en effet des forfaits dans les différents vignobles de France, pour des particuliers, des groupes ou les Mice.

 

Le dirigeant n’est pas peu fier d’avoir créé le concept d’oenocroisière qui associe les plaisirs de la voile et du vin. « La journée, nous faisons naviguer les clients en mer sur un voilier habitable et, le soir au port, sur le bateau, nous leur proposons une soirée œnologique avec chaque jour un thème différent pour découvrir l’univers du vin et approfondir ses connaissances » résume Sébastien Higonet.

 

 

Visite depuis la mer des vignobles de Provence, Vinotilus propose également des croisières à Cuba, aux Antilles, en Indonésie ou en Thaïlande. Basée à Epernay, le berceau du champagne, l’agence est bien entendu incontournable sur la découverte des vignobles de la région (journées vendanges, tournois œnologiques, rallyes sportifs…).

Brochure et soirée clients

Une brochure de 4 pages présentant l’activité de Vinotilus a été adressée à l’ensemble des points de ventes du réseau Selectour. « Depuis le début de l’année, il y a du monde dans l’agence. Beaucoup viennent sur recommandation. C’est bon signe » se réjouit Sébastien Higonet qui organise des soirées clients à thème, « sur l’Afrique du Sud, la Grèce, le Mexique… avec dégustation à la clé ». Objectif pour celui qui a fini 3ème de la Travel Agents Cup 2016, « augmenter cette année de 60% le chiffre d’affaires de l’agence par rapport à l’an dernier ». Visiblement c’est bien parti.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *